Vous-êtes ici: AccueilInfos2017 12 15Article 428641

General News of Friday, 15 December 2017

Source: koaci.com

Guerre Ambazonie: les sécessionnistes ont perdu leur QG

Des violents combats ont opposé jeudi matin, des hommes armés et les Forces de défenses camerounaises, a Dadi, dans la Manyu, région du Sud-ouest, apprend Koaci de sources sécuritaire et communautaire concordantes.

Ces informations n’ont pas encore été confirmées officiellement. Toutefois, d’après nos sources, plusieurs assaillants ont été neutralisés par l’armée camerounaise.

Les assaillants, se réclamant de l’aile armée du Southern Cameroons Ambazonia Consortium United Forces (Scacuf), -bras armé du Scnc-, qui revendique la sécession du Cameroun, ont attaqué des postes de l’armée camerounaise dans la localité de Dadi, qui a riposté.

Les forces de défense opérant dans le cadre de l’opération “Chacal”, ont riposté à une attaque d’hommes armés. A l’issue des combats, des éléments de l’armée ont repris le contrôle total de la localité de Dadi, présentée comme le quartier général des combattants armés du Scacuf.

Le bilan provisoire fait état de nombreux assaillants neutralisés. Notre source sécuritaire dans l’armée, indique plusieurs morts du côté des assaillants, sans en donner le nombre exact.

“Du côté des forces de sécurité il n y a eu aucun mort ni blessé enregistré”, déclare notre source qui a fortement requis l’anonymat.

Du matériel de guerre et un important équipement militaire ont été récupérés. Après des ratissages, le drapeau du Cameroun a été hissé à Dadi.