Vous-êtes ici: AccueilInfos2018 04 27Article 438376

General News of Friday, 27 April 2018

Source: Actu Cameroun

Ambazonie: fauchés, les sécessionnistes réclament des ‘Mobile Money’


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Contrairement à ce qu’ils font croire, ils ne sont pas si bien que ça. Même s’ils se sont illustrés ces derniers temps par des exactions commises sur les populations, des attaques perpétrées sur les autorités des régions anglophones à savoir le Nord-Ouest et le Sud-Ouest.

Les sécessionnistes présentent des signes d’étouffement. L’une de nos sources dignes de foi révèle qu’ils sont arrivés au point de demander l’effort de guerre aux particuliers.

Sous anonymat une élite du Nord-Ouest raconte que le samedi 21 avril 2018, il a reçu un coup de fil d’une personne qui s’est présentée comme le général «Ambazoona d’Anyanjua». Ce dernier a dit à l’élite qu’il fait partie des éléments de l’Ambazonian force defense qui lutte pour la liberté du Cameroun anglophone. Aussi son coup de fil c’est pour lui demander de l’argent pour leur nutrition. Confus par cet appel étrange, l’élite affirme n’avoir pas su quelle réponse donner à l’interlocuteur au bout de la ligne.

LIRE AUSSI:MIDA: des officiers de l’armée derrière le détournement des milliards

Pour ne pas se retrouver à couteaux tirés avec l’ambazonian force defense, l’élite déclare avoir dit à interlocuteur que sa ligne est sur écoute depuis 3 années. La réponse de l’appelant a été qu’il est sur une ligne sûre donc pas besoin de se faire des soucis. Aussi il lui enverra un numéro de téléphone pour le transfert d’argent.

Comme l’élite suscitée, d’autres hommes d’affaires anglophones ont été appelés pour apporter leur contribution aux efforts fournis par les partisans du sécessionnisme.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter