Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2017 11 15Article 426200

Opinions of Wednesday, 15 November 2017

Journaliste: lequatriemepouvoir.com

Vincent Fouda victime de complot, voici l’identité de ses agresseurs


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Comme nous vous avons promis de revenir sur cette affaire de vidéo du Professeur Sosthène FOUDA qui fait le tour de la toile depuis ce petit matin, des éléments en notre possession attestent que le professeur a été victime d'une agression à son domicile sis à Yaoundé.

Contrairement aux fausses rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux, faisant passer le brillant enseignant Vincent Sosthène FOUDA d’homosexuel, il n’en est rien de tout cela et tout porte à croire que c’est une histoire de famille et la scène a été savamment organisée par ses bourreaux pour le discréditer et ternir son image.

Quelques pistes pour comprendre

Pendant que la scène se déroule, celui qui tient le téléphone qui filme entre les mains répond à Vincent Sosthène Fouda: « si tu veux qu’il lève encore la main sur toi, tu n’as qu’à demander et ça sera fait ».

Quelques instant plus tard, le bulldog qui était sur le ring contre le prof est passé à l’acte en essayent de l’étrangler...et on entend la voix de la dame qui déclare : « Vincent, tu bagarres avec les enfants, sauf qu’elle le dit derrière la cameras et avec l’air complaisante... ».

Au regard de la tenue qu’arbore le Prof sur la vidéo, il aurait été surpris par ses bourreaux sur son lit et traîné sur une pièce de la maison pour que le film criminel soit réalisé.

Sinon quel intérêt de filmer une scène qui se déroule dans une habitation privée? Pourquoi les bourreaux s’empressent sur la vidéo de quitter les lieux? La dame qui parle au téléphone et qui se cache derrière l’objectif qui filme ne pouvait-elle pas séparer ?

Et pour finir, le criminel qui filmait demande au bulldog qui brutalisait le prof de le traîner vers la porte pour s’en aller.

Voici les premiers éléments

Déjà en analysant la vidéo, vous entendrez des voix de l’individu qui filme, ainsi que celles les dames qui parlent juste derrière le jeune criminel qui prenait du plaisir à filmer l’agression du prof Vincent sosthene Fouda.

Il s’agit de:

Paul zibi tenancier de bar à Olezoa

Audrey Ntsama en service à Afriland first bank à hypodrome Yaoundé

Paul Vincent Mbede étudiant à l'Institut Universitaire des Sciences Pétrolières et de Management

Jacques Manguele étudiant en Médecine à Barbara

et Mme Véronique Mbala en service à la BEAC centrale à Elig Essono.

Les agresseurs du prof seraient donc selon nos sources dans les locaux de la police judiciaire et présentés au procureur.

Nous reviendrons sur les mobiles de l’agression plus tard.

En ce moment la famille Fouda Aubry-Delors sollicite maîtres Charles Nguini Françoise et de Me Ekani et Marthe Zintchem pour représenter le prof. Fouda.
Au regard des positions de ce dernier vis à vis du régime en place, une telle cabale ne doit pas nous surprendre autant le professeur Patrice Gagnang est passé par là.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter