Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2018 01 17Article 430754

Opinions of Wednesday, 17 January 2018

Journaliste: Patrice Nouma

Guerre Ambazonie: près de 130 militaires camerounais assassinés

Certains parmi vous ont reçu dans leurs inbox et dans certains foras sociaux les images terriblement choquantes de l'assassinat barbare d'un adjudant de l'armée camerounaise.N'allez pas surtout croire à un fake car ces images sont bien réelles. À ce jour, nous sommes à même de vous confirmer que nous avons été les première au CCT à recevoir ces images que nous avons décidé de ne pas publier par respect pour la mémoire de ce compatriote et pour sa famille.

Aussi,nous sommes à mesure de vous confirmer qu'à ce jour,nous avons régulièrement reçu les images des soldats camerounais pris en embuscade et assassinés de la plus abjecte des manières. Le nombre de soldats exécutés par les forcez sécessionnistes est à ce jour selon nos propres chiffres de 130 éléments. Nous sommes également à même d'affirmer à ce jour que nous avons été toujours contactés par les chefs de cette rébellion qui nous ont toujours tenu informé de leurs plans d'actions et surtout de leur assurance à mener jusqu'au bout cette guerre contre l'État du Cameroun jusqu'à abdication totale.

Les images satellitaires de ces gens que nous avons reçu au CCT à travers un appel téléphonique nous a permis de constater que ces gens ont les moyens de leurs politique.Tapis dans les forets du Sud ouest et du Nord ouest,ils usent d'un matériel de pointé qui peut déjà renseigner sur leurs principaux soutiens et pas des moindres au plan international.

C'est fort de l'ensemble de cette évaluation que nous avons pris sur nous d'inviter les officiels camerounais tous frais payés par nous aux États unis pour discuter autour d'une table avec l'ensemble des parties prenantes à cette crise sans exclusive. Comme nous l'avons imaginé ,le régime Biya nous a répondu par un silence assourdissant signe du mépris qu'il a toujours eu pour ses compatriotes. Ayant choisi de se lancer dans une guerre folle qui nous cause des morts inutiles aujourd'hui, ce régime fou n'a toujours pas compris qu'aucun pays au monde n'est venu à bout de façon définitive des guérillas internes.

Avec ces images que nous continuons de recevoir au quotidien qui finiront par retourner l'armée contre le tyran,notre devoir une fois de plus est de rappeler ce régime à l'ordre et à revenir sur l'organisation d'un dialogue inclusif avec toutes les parties en crise. Nous continuons au CCT à nous tenir disponibles dans une quelconque implication qui pourrait consister à contacter tous les belligérants de cette crise car contrairement à beaucoup,au CCT,nous restons en contact avec tout le monde car tous sont d'abord nos compatriotes malgré la divergence de positions des uns et des autres.Notre engagement est surtout motivé par le fait que ce pays est notre propriété commune et nous ne l'abandonnerons pas à cause de quelques incompétents au sommet de l'État qui prennent de mauvaise décisions.

Seul le dialogue calmera les esprits et ramènera la paix! C'est la seule et unique voie de sortie ! Nous travaillerons à son avènement ! Le CCT à ce jour a déjà entrepris d'importants contacts au sein de l'ONU afin de rendre coupable le régime de Biya avec des acteurs que tout le monde connait nommément qui ont embrasé cette crise et qui à ce jour nourrissent le petit dictateur des pires conseils comme lui rassurer que l'armée camerounaise est entrain de gagner au front !! Un gros mensonge éhonté qui n'a de mérite que de vouloir voler et détourner l'argent alloué aux forces de défense en commençant par les services de renseignements qui se moquent du nombre de morts sur le carreau à condition qu'ils se remplissent les poches.

À ce jour,le CCT par nos sources au Nigeria nous fait savoir qu'une délégation camerounaise s'y trouve dans une mission officieuse afin de négocier avec Ayuk Tabe et ses complices dans le but de voir comment cesser les hostilités. C'est l'occasion pour nous de dire avec emphase que le cameroun ne peut imposer quoique ce soit aux sécessionnistes simplement parce que ce sont ces derniers qui sont en position de force avec leurs puissants soutiens tapis dans la diaspora qui financent considérablement ce mouvement.De ce qui filtre dans les négociations secrètes du Nigeria,le régime Biya insiste sur la mise en place effective de la décentralisation tandisque les leaders ambazoniens insistent sur le fédéralisme ou la sécession. Bien entendu ,tout ceci n'est que la conséquence de l'incompétence du régime Biya à ne jamais écouter les autres.

Dites le à Paul Biya! Qu'il organise rapidement un dialogue national! Sinon c'est nous qui allons l'y contraindre par tous les moyens !!!