Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2018 01 27Article 431700

Opinions of Saturday, 27 January 2018

Journaliste: Boris Bertolt

Guerre Ambazonie: Sisiku Ayuk Tabe, l'autre ‘Um Nyobé’ du Cameroun

En octobre 2016 les avocats anglophones après avoir exigé pendant près de 2 ans la traduction du code OHADA, on envoie la police et la gendarmerie taper sur des avocats.

Certains ont été blessés. Quelques jours après les enseignants anglophones décident de grever pour protester contre le système éducatif aligné sur le système francophone et qui empêche les anglophones de bénéficier des mêmes chances que les francophones. Les populations descendent dans la rue à Bamenda pour soutenir pacifiquement cette grève. C’est la repression. Arrestations et repression.

En novembre 2016, les étudiants de l’université de Buea protestent contre le non-paiement de la prime à l’excellence de 50000 et le refus de payer la pension en deux tranches. Or dans les universités francophones ces problèmes ne se posent pas. On envoie la police et la gendarmerie. Des étudiants tabassés, d’autres arrêtés, des étudiantes violées. Personne n’a été sanctionné même pas le recteur.

Vous voulez quoi? Depuis quand manifester pacifiquement est un crime? Si vos enfants avaient été violées comment auriez-vous réagi? Pourquoi vous demandez à l’armée de tuer des gens qui revendiquaient pacifiquement leurs droits? Par la suite la société civile anglophone décide de lancer l’opération villes mortes. Le gouvernement renforce ses contingents. Puis alors que les négociations se poursuivent ils décident d’interdire le CONSORTIUM et arrêtent Agbor Balla et Fontem Neba. Puis coupent internet. C’est la radicalisation.

Les extrémistes commencent à réagir. Certains hommes en tenue sont blessés d’autres tués. Mais eux ils réclament la fédération, vous les traitez de sécessionnistes pourquoi n’avez-vous pas dialogué depuis pour trouver une solution pacifique. Où est ce qu’on enseigne que l’armée tire à balles réelles sur des civils. Est-ce que ce n’est pas notre gouvernement qui les a poussé à la radicalisation. Imaginez-vous que quand l’UPC réclamait l’indépendance et la réunification de manière pacifique, l’armée française a interdit l’UPC et réprime ses membres. L’UPC est entré en clandestinité et a commencé la lutte armée.

Qui était à l’origine de la radicalisation de l’UPC? La France. Aujourd’hui vous êtes indépendants et vous célébrez Um Nyobe. Est-ce que vous savez un temps soit peu qu’il a été traité de la même façon que vous traitez les anglophones aujourd’hui. Il avait été accusé d’être un ennemi de la République.

Aujourd’hui parce qu’un gendarme ou un militaire meurt dans une sale guerre pour protéger un homme de 85 ans dont 35 ans de pouvoir vous demandez à l’armée de raser des villages et tuer vos frères. Ce que l’armée coloniale faisait. Êtes-vous si différents. Non.

Qu’est-ce que nos frères anglophones vous ont fait? Est-ce que c’est un crime de dire qu’on souffre et que l’on veut vivre mieux? Pourquoi Biya n’a jamais limogé un seul des ministres à l’origine de la crise? Les anglophones ne vous ont rien fait. Vous êtes simplement des esclaves de Biya.

Qui peut accepter de voir son père sa mère ses oncles et ses cousins abattus sans rien faire? Et si c’était vous qu’uuriez-vous fait? Agit toujours de telle sorte que la maxime de ton action puisse être érigé en règle universelle disait Emmanuel Kant.