Vous-êtes ici: AccueilBusiness2017 05 10Article 411461

Business News of Wednesday, 10 May 2017

Source: APA

Yaoundé et Paris évaluent l’impact du Contrat de désendettement

La 11ème session d’évaluation du Contrat de désendettement et de développement (C2D) entre le Cameroun et la France se tiendra jeudi à Yaoundé, a appris APA auprès des services compétents du ministère des Finances.

Il s’agira de faire le bilan de la mise en œuvre opérationnelle des deux premiers C2D, signés en 2006 et 2011, mais aussi d'évaluer la préparation et le niveau d'évolution de la mise en œuvre du 3ème Contrat, entré en vigueur enfin juin 2016.

Né de l’initiative pour les pays pauvres très endettés (PPTE), le C2D consiste, pour la France, à restituer à un pays le remboursement de sa dette sous la forme de subventions mobilisables pour l’amélioration des conditions de vie de ses populations.

Les deux premiers C2D (2006 et 2001), considérés comme les plus importants programmes d'annulation etde reconversion de dette extérieure mis en place par la France, ont porté sur un investissement total de l’ordre de 566 milliards FCFA.

Quant à l'enveloppe du 3ème C2D, forte de quelque 400 milliards FCFA, elle est constituée d'un volet dit «normal», d’un montant d’environ 236 milliards de FCFA et d'une autre partie consacrée à l’«effort additionnel de remboursement».

Les différents domaines financés par cette initiative française sont l'agriculture, la culture, le développement rural, l’éducation, l'environnement et les forêts, les infrastructures urbaines et routières, la recherche agricole, la conservation des sols et la santé.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter