Vous-êtes ici: AccueilBusiness2015 09 30Article 332073

Business News of Wednesday, 30 September 2015

Source: Cameroon-tribune

Les travaux d'extention du canal du Mfoundi ont démarré


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Ça bouge sur le canal du Mfoundi à Yaoundé. Précisément au lieu dit « Marché Abattoir ». Un grand espace, à la dimension d’un stade de handball y a été terrassé. La piste qui jouxtait le marché et servait de raccourci à plusieurs Yaoundéens n’existe plus. Ce mardi matin, des ouvriers aux couleurs de l’entreprise « Razel », installent un cordon de sécurité.

Sur la voie secondaire, parallèle au Mfoundi, un engin nettoie les abords. Sans vouloir décliner son identité, l’un de ces travailleurs fait savoir qu’ils sont en train d’aménager l’espace, qui abritera les bureaux des responsables de ladite société.

C’est elle qui va réaliser les travaux de prolongement du canal du Mfoundi, arrêtés au niveau de la Société camerounaise de dépôts pétroliers (SCDP), dans le cadre du Projet d’assainissement de Yaoundé (PADY I). Cette fois, c’est le PADY II qui est sur le point d’être lancé.

Les travaux, six kilomètres environ, partiront de la SCDP au quartier Mvan. Jusqu’où exactement ? L’homme déclare ne pas maîtriser ce détail. Ce qu’il soutient c’est que Razel va construire le canal principal et une autre entreprise va se charger des canaux sur les affluents.

S’agissant du démarrage effectif des travaux, ici au lieu-dit « Marché Abattoir », les ouvriers travaillent, mais ne savent pas quand le déploiement va être engagé. A la Communauté urbaine de Yaoundé (Cuy), maître d’ouvrage, une source bien introduite indique que le lancement des travaux est imminent.

Les marchés ont déjà été attribués mais pas encore entièrement signés. Dans l’ensemble, l’heure est actuellement aux derniers réglages précédant le début des travaux proprement dits. A en croire notre source, le PADY II n’a rien à voir avec le PADY I. Tout ce que les deux projets auront en commun, ce sera la réfection de la route.

Cette voie secondaire qui avait été bitumée à l’époque, mais qui est actuellement parsemée de nids-de-poule, sera réaménagée. « Ce qui n’a pas été fait dans le PADY I, ne sera pas inclus dans la phase II. Le PADY I est terminé.

Il est vrai qu’il était prévu de construire tout au long du Mfoundi des espaces de détente et bien d’autres lieux de loisirs, mais actuellement les données ont changé », martèle notre source. D’après le responsable de la CUY, le PADY II prévoit l’aménagement des canaux de drainage et voies sur berges ; la construction des rampes d’accès et d’ouvrages de franchissement pour véhicules, la mise en place des équipements de sécurité et de signalisation, entre autres.

Engagés pour barrer la route aux inondations dans la capitale, ces travaux ne pourront porter des fruits que si les riverains arrêtent de jeter les ordures dans les cours d’eau et les voies de canalisation. Les inondations sont un phénomène naturel qui peut survenir, mais à Yaoundé, l’une des principales causes de ces incidents est l’obstruction des drains, soutient un observateur.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter