Vous-êtes ici: AccueilBusiness2015 12 10Article 347906

Business News of Thursday, 10 December 2015

Source: cameroon-info.net

La Chine promet 30 000 milliards pour la lutte contre le terrorisme


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Johannesburg en Afrique du Sud a abrité le 2è sommet Chine-Afrique les 4 et 5 décembre 2015, après le premier tenu à Pékin en 2006. Les travaux tenus avec les présences effectives des présidents chinois Xi Jinping et du sud-africain Jacob Zuma, ont débouché sur plusieurs décisions importantes. La première concerne évidemment la première menace à laquelle le continent est confronté depuis plusieurs mois déjà, le terrorisme.

La Nouvelle Expression (Lne) du 9 décembre revient sur cette actualité en indiquant qu’il y a eu une « bonne nouvelle pour le Cameroun, le Nigéria, le Tchad, le Mali, le Niger, les pays les plus atteints » par les actes du groupe Boko Haram. En effet, la Chine a renouvelle son engagement à soutenir ces pays et l’ensemble du continent dans les efforts qu’ils mènent pour éradiquer le phénomène.

Concrètement, le numéro 1 chinois a annoncé pour les trois prochaines années un appui de son pays de l’ordre de 30 000 milliards de Fcfa. « Par son engagement et surtout la promesse d’une enveloppe de 60 milliards de dollars au continent, la Chine donne par là un coup de pouce aux dirigeants africains qui semblent incapables de trouver une stratégie commune permettant de lutter efficacement contre les organisations terroristes qui sévissent dans les pays cités plus haut », commente Lne.

Par ailleurs, « le président chinois Xi Jinping et 50 pays africains ont appelé à la résolution par les Africains des conflits en Afrique, dans la déclaration finale samedi dernier de ce deuxième sommet Chine-Afrique, dénonçant à mots couverts les ingérences étrangères ».

Le premier partenaire commercial du continent s’engage aussi à accompagner la recherche. En effet ajoute le journal, « la Chine va également offrir 30 000 bourses à des étudiants africains et 200 chercheurs seront invités chaque année à poursuivre leurs travaux en Chine. La Chine est devenue une destination privilégiée des étudiants africains avec une augmentation en moyenne de 35 % par an ces dix dernières années du nombre d’étudiants. Selon les chiffres du ministère chinois de l’éducation, 41 677 étudiants africains étaient Chine en 2014 », précise Lne.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter