Vous-êtes ici: AccueilSport2017 08 24Article 419501

Sports Features of Thursday, 24 August 2017

Source: via page facebook lequatriemepouvoir

La FIFA a voulu envoyé un message fort à Paul Biya- Cabral Libii


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Quatre ans pratiquement jour pour jour après la création du tout premier comité de normalisation à la Fédération de football du pays de Roger Milla et de Samuel Eto’o, la Fifa vient donc d’en créer un autre, avec exactement les mêmes missions. Là où un groupe composé entre autres, de 4 juristes de haut vol, universitaires de rangs magistraux a échoué à écrire des textes légaux et à organiser une élection transparente, y aura-t-il seulement d’autres intelligences capables d’échapper à la malédiction de l’éternel recommencement ?

La FIFA répond à l’affirmative. Ainsi, le mutisme observé par Prosper Nkou Mvondo, Joseph Antoine Bell et John Balog suite à la tentative de la dernière chance faite par la Fifa le 11 juillet dernier en Guinée conacry n’était donc ni naif, ni innocent. Ils ont bien planifié le coup ! Dans le pays où attend parfois les décisions urgentes pendant un mandat présidentiel, beaucoup n’y croyaient plus. Et pourtant, la désillusion de certains est cinglante. La raison d’Etat n’est visiblement plus la raison de la Fifa.
Sepp Blatter n’est vraiment plus là. Issa Hayatou est vraiment déchu.
Rarement un ordre gouvernant aura été si brutalement frappé dans son orgueil. C’est à se demander si derrière cette affaire il n’y avait pas un message qu’il faut décoder...

Premier élément, sur le site de la Fifa la décision concernant le Cameroun est inscrite dans la rubrique « gouvernance ». Ce qui veut dire qu’elle participe des actions de toilettage de l’incurie, menées par le nouveau règne. A-t-on voulu de façon espiègle rappeler à Paul Biya qu’avant d’afficher de la fermeté à propos du « jour dit », il aurait dû l’affirmer pour faire régner de l’ordre dans la fecafoot.

Second élément, c’est l’opportunité d’instituer ce comité de normalisation maintenant. Tombi à roko était à mi-mandat, l’organisation de la CAN fait l’objet d’un subit emballement, pourquoi la Fifa qui par une précédente correspondance, semblait avoir consacré le fait accompli, fait-elle subitement volte-face ?

De notre point de vue, le coup d’accélérateur est peut-être venu le 8 août 2017 lorsque Issa hayatou décide de sortir du silence auquel sa déchéance de mars dernier l’a reclus, pour voler au secours du système qui lui a marqué sa reconnaissance avec un nouveau job, PCA. En faisant des remontrances à Ahmad Ahmad avait-il oublié que, comme lui avec Sepp Blatter, Ahmad Ahmad et Infantino faisaient désormais le nouveau tandem ?

En attendant de tirer toutes les lourdes conséquences du désastre, rappelons que le 28 septembre 2017, Tombi à roko aurait fêté les 2 ans de son élection. Le 12 novembre 2017, ça fera 2 ans que la Chambre de conciliation et d’arbitrage aura annulé le processus électoral. Le 9 décembre 2017 Abdouraman Amadou se rappellera qu’il ya 2 ans il saisît le TAS. Le 27 février 2018, la confirmation de la sentence de la CCA par le TAS aura 1 an. Et ce sera la veille de la date de fin de mandat du nouveau comité de normalisation…

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter