Vous-êtes ici: AccueilInfos2018 01 24Article 431417

General News of Wednesday, 24 January 2018

Source: cameroonweb.com

[Urgent]: un nouveau groupe armé s’oppose au BIR et aux Ambazoniens

La crise anglophone vient sans doute de connaître un tournant décisif avec l’apparition d’un nouveau groupe armé il y a quelques jours.

Ce mouvement armé dénommé « Armée de Résistance de Banso » (BRA) s’est, en effet, fait connaitre à travers des tracts mettant en garde l’armée camerounaise et les sécessionnistes dans la ville de Kumbo ce mercredi matin.

Lire l’intégralité de la traduction du tract :

L'Armée de Résistance de Banso (BRA) après sa réunion du 20-01-2018 pour délibérer sur l'état actuel de notre lutte contre la République du Cameroun et après les meurtres barbares et insensés, enlèvements, incendies des villes comme nous l'avons vu à Kombone et Kwa Kwa, ainsi que l'enlèvement de notre président Sisiku Ayuk Tabe et de son cabinet, nous souhaitons dire aux populations de Kumbo et ses environs que le temps du dialogue est fini car nous commencerons une offensive contre non seulement les forces et agents de la République mais aussi contre les Ambazoniens, les Institutions et toute personne résidant dans notre ville que nous considérons comme un traître.

Nous avons déjà une unité spéciale à Banso et nous pouvons vous promettre que nous lancerons des attaques coordonnées contre les cibles susmentionnées. Nous rendons donc ces déclarations publiques:

1. Les banques, les coopératives de crédit et les institutions de microfinance devraient maintenant se rendre compte que les entreprises sont fortement touchées par cette crise et auraient dû faire quelque chose pour aider notre économie locale, mais nous avons réalisé que ces institutions égoïstes ne se soucient pas de nous. Par conséquent nous leur disons maintenant que tous les établissements bancaires de Kumbo et au-delà devraient, à partir de février, annuler tous les taux d'intérêt sur les prêts à payés par les hommes d'affaires.

Nous espérons voir des communiqués de presse sur les tableaux d'affichage de toute institution financière de Kumbo le 20 février, car nous allons commencer à brûler les différentes propriétés de ces institutions. Les coopératives de crédit locales seront nos premières cibles parce qu'elles nous appartiennent et devraient nous aider. Kumbo Police Credit Union devrait en prendre note!

2. Les opérations villes mortes sont une obligation et doivent être respectées religieusement. Nous avons constaté qu'Express Union et quelques entreprises à Mbve en particulier celles de étrangers (Bamiléké et Ibos) ouvrent leurs boutiques lors des opérations les villes mortes. A partir de lundi prochain tout cela va changer. Vous ouvrez vos portes, nous vous aidons à brûler votre entreprise.

3. Nous ne sommes pas prêts à prendre la vie des civils Ambazoniens, mais lorsque vous vous mettez en travers de notre route, nous vous tuons, vous et vos familles, pour envoyer un message. Les familles devraient toujours s'efforcer de stocker de la nourriture dans leurs maisons, car les jours à venir seront difficiles.