Vous-êtes ici: AccueilInfos2018 01 22Article 431188

General News of Monday, 22 January 2018

Source: cameroonweb.com/The Post No 01885

Tirs à l’arme lourde à Bamenda, le marché incendié

Une partie du marché principal de Bamenda est partie en fumée le 19 janvier dernier. Selon les témoignages recueillis auprès des habitants, l’incendie s’est déclaré dans la nuit du vendredi alors que les magasins venaient de fermer leur porte.
Plusieurs boutiques alignées le long du supermarché New life ont été consumées par les flammes avant l’arrivée sur place de l'unité de bataillon d'intervention rapide de Bamenda qui s’est employée à maitriser l’incendie.

Cependant, les magasins touchés ont subi de lourdes pertes, car presque tous les articles ont été endommagés par l'incendie. Les efforts des résidents et des sympathisants qui se sont précipités sur les lieux et ont utilisé des seaux de sable et d'eau pour éteindre l'incendie ont été vain.

C'est l'intervention de la brigade de lutte contre l'incendie qui a réussi à éteindre les flammes à 6 heures du matin. Les commerçants soupçonnent qu'il s'agit d'une action menée par des militants mécontents du Southern Cameroons qui ont appelé à l'intensification des opérations ville morte et qui ont averti les commerçants d’exercer leurs activités lors des opérations.

Outre cet incendie, des tirs à l’arme lourde auraient été entendus dans la ville hier dimanche selon plusieurs témoignages. Les origines et les circonstances dans lesquels ces tirs ont eu lieu, restent encore floues.
Rappelons que c'est la deuxième fois en 10 mois que la ville de Bamenda enregistre un incendie sur ses marchés.

Le 14 mars 2017, le feu dont la source n'a pas encore été établie a détruit une dizaine de boutiques du marché alimentaire de Bamenda, réduisant ainsi son contenu en cendres. Selon certains commerçants, le feu a consommé des produits tels que du riz, du garri, du sucre, du savon et d'autres produits alimentaires sur le marché.

Depuis l'escalade de la crise anglophone, il y a eu une série d’incendies ont été observé dans les écoles et les marchés.