Vous-êtes ici: AccueilInfos2018 01 28Article 431738

General News of Sunday, 28 January 2018

Source: lequatriemepouvoir.com

Sérail: étrange mystère autour du lieu de détention de Sisiku Tabe [Enquête]

L’arrestation des leaders sécessionnistes au Nigéria il y’a quelques jours continuent d’être l’objet de supputations sur d’éventuelles extraditions. La rédaction du Quatrième Pouvoir a tenté de percer le mystère autour de cette actualité houleuse qui ne cesse d’enflammer les conversations.

La rumeur sur l'extradition du leader des séparatistes anglophones AYUK TABE du Nigeria pour Yaoundé se propage sur la toile comme une traînée de poudre. Une ancienne photo d'un avion a été utilisée pour la circonstance.

Certains internautes ont même affirmé l'avoir vu dans les geôles du Sed. Ce potin n'a pas laissé certains médias indifférents. France 24 et certains médias locaux en ont fait l'écho sur leurs interfaces. La rédaction du QUATRIÈME POUVOIR a mené des investigations afin de voir clair dans cette affaire.

D'après les informations reçues de notre correspondant à Abuja, le président autoproclamé de la république virtuelle d’Ambazonie, SISIKU AYUK TABE et ses compagnons se trouvent toujours en détention à Abuja. Selon des sources au sein du HCR Bureau du Cameroun, les 39 camerounais arrêtés dans l'Etat de Taraba ont rejoint les compagnons de route vendredi dernier.

Par ailleurs, de sources bien introduites du dossier au sein du Haut-Commissariat du Nigéria à Yaoundé, précise que les leaders anglophones arrêtés, ont eu la visite du Chef de mission diplomatique camerounais au Nigéria, et précise qu'une mission spéciale de la présidence camerounaise se trouve sur leur sol en duo avec les services de sécurité nigérian et un de leurs conseillers diplomatiques à Lagos. Selon ces mêmes sources, des négociations sont en cours pour leur extradition. Il conclut en affirmant que le Nigéria a une posture opposée à l’extradition.

En outre, le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement Issa Tchiroma Bakary donnera un point de presse dans les prochains jours, afin de clarifier la position du gouvernement et communiquer des informations additionnelles.