Vous-êtes ici: AccueilInfos2018 02 12Article 432992

General News of Monday, 12 February 2018

Source: cameroonweb.com

La tête du sous-préfet de Batibo enlevé a été mise à prix, voici la somme


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Les menaces et intimidations à l'encontre des Préfets et des sous-Préfets dans les zones anglophones ne seraient pas fortuites.

Leur tête est juste mise à prix. Ils ne sont pas les seuls dans le cas. Celle des gendarmes et policiers aussi contre de fortes sommes.

Depuis dimanche, la nouvelle de l'enlèvement du sous-Préfet Marcel Namata Diteng de Batibo fait grand bruit. A-t-il été tué, enlevé, toujours en vie?

D'après les informations parvenues à la rédaction, l'assassinat du sous-Préfet a été demandé aux assassins contre la somme de 5 millions.
Par contre un policier tué, filmé et la vidéo envoyé comme preuve donne droit à la somme de 1 million, un gendarme sans arme tué 1,5 millon et avec arme 2 millions.

Une confusion totale entoure l'enlèvement du sous-Préfet. Les autorités camerounaises n'apportent pas pour l'instant des réponses convaincantes à l'opinion.

Tandis que le porte-parole du Gouvernement, Issa Tchiroma Bakari est "certain que le Sous-préfet a été enlevé et que des forces de sécurité se sont mobilisées dès que l’alerte de son enlèvement a été donnée. " Des recherches se poursuivent pour retrouver le Sous-préfet d’où il se trouve», a déclaré le ministre Issa Tchiroma.

Le porte-parole de l'armée parle tantôt de libération du sous-préfet Marcel Namata Diteng de Batibo tantôt il affirme qu'il n'est pas retrouvé et que les recherches sont toujours en cours.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter