Vous-êtes ici: AccueilInfos2017 12 06Article 427834

General News of Wednesday, 6 December 2017

Source: koaci.com

Guerre d’Ambazonie: 3 rebelles tués par l'armée dans un violent combat

Trois terroristes présumés ont été tués par l'armée camerounaise ce mardi, au cours d'un échange de tirs, à la frontière avec le Nigeria.

Les assaillants armés se réclamant du SCACUF, l'aile armée du Southern Cameroons National Council (SCNC), -mouvement classé terroriste par Yaoundé-, qui défend l'Etat imaginaire de l'ambazonie, ont attaqué le poste frontalier de Sanghang, -dans le département de la Manuy- (Sud-Ouest), aux environs de 15 heures (14hGMT) ce mardi 5 décembre 2017.

Les assaillants, -une vingtaine-, ont ouvert le feu sans sommation sur les positions de l'armée camerounaise qui a riposté, obligeant les assaillants à replier vers le Nigeria qui leur sert de base arrière.

Bilan provisoire. 3 assaillants-sécessionnistes tués.

La ve.ille, 9 terroristes présumés et présentés comme formés au Nigeria, ont été arrêtés

Jeudi dernier le président Biya, exaspéré, par la mort de 8 militaires et 2 policiers, en 1 mois, promettait une riposte aux terroristes qui se réclame d'un mouvement sécessionniste Scnc.

Depuis cette déclaration, l'armée s'est déployée pour sécuriser les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, à la satisfaction des populations.

Aucun autre meurtre d'élément de l'armée n'a été enregistré depuis plusieurs jours.