Vous-êtes ici: AccueilInfos2018 01 25Article 431518

General News of Thursday, 25 January 2018

Source: journalducameroun.com

Guerre Ambazonie: la ville de Ndu entre les mains des sécessionnistes

Alors que la fête de la Jeunesse approche, une incertitude entoure la célébration de cet événement dans les deux régions anglophones du Cameroun.

Un drapeau de la république virtuelle d’Ambazonie a été hissé ce jeudi matin à la place des fêtes de la ville de Ndu, située dans la région du Nord-Ouest.
Selon les témoignages des populations, les faits se sont produits aux alentours de 4 heures du matin. Cette action est attribuée à un groupe de jeunes se réclamant d’une faction radicale de la cause séparatiste.

Ces mêmes individus auraient annoncé qu’ils provoqueront des troubles lors de la cérémonie marquant la célébration de la fête de la Jeunesse, le 11 février prochain. De sources concordantes, des tracts circulent dans la ville depuis quelques jours, pour dissuader les populations de prendre part à ces manifestations.

Les autorités des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ont tenu des réunions après la distribution de ces tracts. Elles envisagent faire de cette journée un succès, même si le gouverneur de la région du Sud-Ouest, Bernard Okalia Bilaï, a exempté les élèves des écoles maternelles du traditionnel défilé, par mesure de précaution.

L’année dernière déjà, les festivités du 11 février avaient été fortement boycottées dans les régions anglophones, particulièrement dans les zones rurales, compte tenu de l’impasse dans laquelle se trouvaient les écoles. Le scénario pourrait se reproduire si des mesures efficaces ne sont pas prises.