Vous-êtes ici: AccueilInfos2018 02 02Article 432215

General News of Friday, 2 February 2018

Source: cameroon-info.net

Assassinat d’un informaticien d’ELECAM à Bangem: le récit des faits


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Elie Roger Tchonang, désormais de regrettée mémoire, était jusqu’à Jeudi matin avant son assassinat, chef du bureau informatique de l’agence d’Elections Cameroon à Bangem, chef-lieu du département de Kupé-Manenguba, Région du Sud-Ouest.

Tchonang Elie Roger n’est plus ! Il a été tué d’une balle tirée hier jeudi 01 février 2018 à Bangem par des assaillants, présumés membres des mouvements qui combattent pour l’indépendance des Régions du Sud-Ouest et Nord-Ouest.
Deux versions circulent sur les circonstances de ce drame.

« Il a transporté son chef d’Agence malade à l’hôpital. C’est à son retour sur sa moto qu’il a été atteint d’une balle perdue tirée par des individus non identifiés » raconte un agent d’ELECAM. Une autre version de cette triste histoire fait savoir que la victime a été surprise et tuée dans son bureau en fin de matinée d’hier par certains activistes radicaux de la crise anglophones.

De toutes les façons, tout le monde s’accorde sur ce fait qu’il a trouvé la mort tragiquement hier à Bangem, chef-lieu du département de Kupé -Manenguba, Région du Sud-Ouest.

Originaire de la Région de l’Ouest, Elie Roger Tchonang, chef du bureau informatique de l’agence d’Elections Cameroon , ne se sentait plus en sécurité depuis que la Région du Sud-Ouest est plongée dans une crise socio-sécuritaire. Ses proches qui l’affirment à Cameroon-Info.Net, révèlent qu’Il était en attente d’une affectation qui tardait à venir.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter