Vous-êtes ici: AccueilInfos2018 02 07Article 432563

General News of Wednesday, 7 February 2018

Source: cameroonweb.com

Ambazonie: enfin! l’ONU va rencontrer les leaders anglophones à Washington

La crise dans les régions anglophones du Cameroun va faire l’objet d’une réunion d’urgence dans les prochains jours à Washington. C’est ce que précise, en tout cas, une correspondance adressée par l’Ambassadrice des États-Unis à l’ONU, Nikki Haley, à la sénatrice américaine Yvette Clarke.

D’après cette correspondance, la réunion aura lieu entre l’Ambassadrice des États-Unis à l’ONU et les représentants de la diaspora anglophone du Cameroun aux États-Unis afin d’«?entendre leurs préoccupations et partager leur opinion?».

En octobre dernier, la sénatrice Yvette Clarke avait saisi l’ambassadrice des États-Unis à l’ONU sur «?les arrestations massives, la coupure de la connexion internet, les répressions militaires et les atteintes à la liberté d’expression dans ces deux régions en crise?».

En réponse à cette interpellation, l’Ambassadrice Nikki Haley renseigne qu’une mission diplomatique des États-Unis a travaillé, en collaboration avec les partenaires du Conseil de sécurité, pour veiller à la crise sécuritaire et humanitaire au Cameroun.

«?En outre, les États-Unis ont coparrainé une résolution de l’ONU pour la promotion des droits des personnes appartenant à des minorités nationales le 19 décembre 2017. (...) Le Cameroun ayant approuvé cette résolution devrait respecter son engagement à prendre ces mesures vis-à-vis de la population anglophone et des membres de tous les groupes minoritaires sur son territoire?» a-t-elle conclu.