Vous-êtes ici: AccueilInfos2018 03 01Article 434306

General News of Thursday, 1 March 2018

Source: 237actu.com

Ambazonie: après l’attaque de sa maison Fru Ndi défie les sécessionnistes

Les sécessionnistes anglophones seraient-ils en train de mettre en exécution leur menace? C’est en tout cas ce que l’on pourrait être tenté de croire.L’on apprend de sources bien introduites que la résidence de Ntarikon du Chairman Ni John Fru Ndi a fait l’objet d’une attaque sécessionnistes.

En effet, d’après les informations recueillies, les présumés séparatistes ont fait irruption chez le chairman vers 22 h dans la nuit du mercredi 28 février 2018. Ils ont par la suite mis le feu qui n’a heureusement calciné qu’une partie de la cuisine de l’homme politique, ceci grâce à une prompte intervention des sapeurs-pompiers.

La réaction de Chairman face aux autorités du Nord-Ouest qui ont aussitôt fait une descente sur les lieux ne s’est pas fait attendre
« Ces sécessionnistes ne me font pas peur, ils ne pourront jamais m’imposer leur idéologie », a-t-il déclaré.

Ces menaces des séparatistes à l’endroit de Ni John Fru Ndi remontent à la veille du congrès du SDF qui s’est tenu il y a quelques jours à Bamenda.
Les sécessionnistes avaient interdit toutes activités politiques en « Ambazonie ». Ils avaient qualifié Ni John Fru Ndi de « traitre » et avaient dans la foulée menacé d’incendier sa résidence si jamais le congrès du SDF venait à se tenir à Bamenda.

La réponse du Chairman Ni John Fru Ndi aux sécessionnistes anglophones avait été tout aussi laconique,
« Vous n’êtes pas plus maquisards que moi…venez, je vous attends », avait-il lancé.