Vous-êtes ici: AccueilInfosRéligion2017 12 26Article 429374

Réligion of Tuesday, 26 December 2017

Source: cameroon-tribune.cm

Guerre Ambazonie: le message de Mgr Jean Mbarga aux camerounais

L’archevêque métropolitain de Yaoundé a convié à la paix dans son homélie hier à Yaoundé.

Dieu s’est fait visible à travers la naissance de son fils unique Jésus- Christ. Quoi de plus normal pour les chrétiens de célébrer le verbe qui s’est fait chair et qui habite désormais parmi nous. Comme chaque année, en la cathédrale Notre-Dame-des-Victoires de Yaoundé hier, les fidèles sont venus par milliers se réjouir du don du Seigneur à l’humanité. Ici, des fleurs aux couleurs chatoyantes et une crèche décorée retraçant la venue au monde du fils de Dieu et illuminée de guirlandes témoignent d’un grand jour de fête.

Des prières qui s’élèvent vers le ciel bercées par des chants de la chorale du Grand choeur classique invitent les uns et les autres à la joie. Et lorsque les lecteurs égrainent les textes liturgiques du jour, chaque fidèle médite dans le silence. Une méditation renforcée par l’homélie de Mgr Jean Mbarga, inspirée de l’évangile de Saint Jean. Dans son prêche, le prélat, après avoir effectué un tour d’horizon a indiqué que la fête de la Nativité doit permettre d’effectuer une relecture des grands problèmes existentiels qui se posent à tous les Hommes, nos familles et notre pays.

« Nous accueillons avec joie, le message fort de Noël : la paix dans le monde. Cela veut dire qu’en ce moment, nos préoccupations doivent être de construire dans la réalité de nos vies, de regroupements de paix de fraternité et d’amitié », a ajouté Mgr Jean Mbarga.

Il a invité ses ouailles à dépasser ainsi tout repli identitaire, toute division et toute discrimination. « L’avenir est dans ce sens. Nous invoquons Dieu et la Vierge Marie pour que nous allions dans le sens d’une nation unie, paisible, de justice et de réconciliation».

Aux jeunes, l’archevêque a demandé de disposer de la culture de l’innovation. La mémoire de ceux qui sont morts pour la patrie a été saluée tout comme des prières ont été adressées à Dieu pour ceux qui sont privés de la joie de Noël. Un cierge, un bouquet de fleurs et une bible ont été déposés par Mgr Jean Mbarga à la crèche symbole de reconnaissance de Dieu comme parole.