Vous-êtes ici: AccueilInfosSanté2017 03 31Article 409553

Health News of Friday, 31 March 2017

Source: fr.allafrica.com

Le MINEPIA en guerre contre les maladies animales


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

La rage, l'anthrax, la grippe aviaire, la fièvre à virus Ebola, la tuberculose à mycobacterium bovis, entre autres, sont des vocables couramment utilisés ces dernières années dans les milieux de la santé animale.

Ces maladies font partie des zoonoses prioritaires ou infections naturellement transmissibles de l'animal à l'homme et vice-versa. Du 16 au 18 mars dernier, un atelier de formation sur leur prise en charge a été organisé à Ngaoundéré.

Les enseignements dispensés ciblaient les personnels des administrations impliquées dans la lutte contre les zoonoses et en poste dans les trois régions septentrionales à savoir l'Adamaoua, le Nord et l'Extrême-Nord.

Autour des responsables du ministère de l'Elevage, en première ligne dans la croisade, étaient réunis les représentants de la Santé Publique, des Forêts, de l'Environnement.

Ces administrations travaillent au sein du Programme national de prévention et de lutte contre les zoonoses émergentes et ré-émergentes.

Depuis le 9 mars dernier, cet organe interministériel se déploie à travers le triangle national. Dans le Septentrion, la délégation était conduite par le secrétaire général du ministère des Forêts et de la Faune. Joseph Nongwem a invité les participants à prendre au sérieux la formation dispensée.

Les pouvoirs publics sont engagés dans la lutte pour éradiquer les zoonoses. Telle est la quintessence de son discours prononcé à Ngaoundéré.

Des experts accompagnent le gouvernement dans la mise en œuvre de ce programme. Au cours des exposés, on apprendra que dans l'Adamaoua plus spécifiquement, zone d'élevage par excellence des bovins, c'est la tuberculose à mycobacterium bovis qui préoccupe les éleveurs.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter