Vous-êtes ici: AccueilInfosSanté2015 12 23Article 349908

Health News of Wednesday, 23 December 2015

Source: cameroon-info.net

Dr Guy Patrice Boom, l'Etat et les tumeurs cérébrales


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Les personnes souffrant des tumeurs cérébrales continuent de souffrir le martyr au Cameroun. Accéder à une chirurgie du cerveau reste non seulement très coûteux, mais aussi, le pays manque cruellement de spécialistes dans le domaine. Aujourd’hui, on ne les retrouve que dans deux villes (Douala, Yaoundé), où ils exercent dans quelques hôpitaux publics et dans des cliniques privées. «Le camerounais moyen, dans la majeure partie des cas, n’est pas capable de payer une intervention neurochirurgicale du cerveau.» Indique le Dr Guy Patrice Boom, neurochirurgien qui s’exprimait ce samedi 19 décembre 2015, au cours d’une conférence publique organisée par l’association dénommée Génération Active de Kondi (GAK), au quartier PK8 à Douala.

Selon le médecin formé à l’Université de Humboldt en Allemagne, l’Etat doit engager des initiatives dans le but de satisfaire les populations dans ce domaine. «L’Etat doit faire un effort à ce niveau pour essayer de donner ce qu’il a offert à la chirurgie générale ; donner un plateau technique suffisant pour prendre en charge les malades dans les hôpitaux généraux et centres publics. Nous dans les cliniques privées, nous faisons de notre mieux mais il faut dire que c’est très petit par rapport à la demande.» Appelle le jeune camerounais qui a tenu à revenir se mettre au service de ses concitoyens, après ses brillantes études.

Il explique que les services rendus par la clinique qu’il a ouverte dans la capitale économique ont permis de limiter la fréquence des évacuations sanitaires dans le domaine de la chirurgie du cerveau au Cameroun. Son centre de santé qui reçoit également plusieurs malades venus des pays de la sous-région Afrique Centrale, a jusqu’ici réussi à satisfaire près de 87% des sollicitations. Soucieux de rendre plus accessible le traitement des tumeurs cérébrales et des hernies discales, le neurochirurgien, neurotraumatologue et urgentiste s’est fixé un immense défi. Celui de créer sur place au Cameroun, une usine de fabrication des prothèses cervicales.

«Jusqu’à présent, nous allons acheter les prothèses cervicales à l’étranger pour les implanter ici, dans les cous et même des prothèses lombaires chez les patients. Mais, c’est très cher, c’est suffisamment cher. Il faudra trouver des moyens pour que ces prothèses soient moins chères et éventuellement, en fabriquer localement. C’est un grand projet, c’est un souci. Ceci va améliorer la qualité des soins, baisser les coûts et ça va donner accès à beaucoup de personnes, leur éviter de vivre avec des paralysies, alors qu’elles devaient être opérées et ne le sont pas par manque de moyens.» Explique Dr Guy Patrice Boom. Il appelle l’Etat et les industriels camerounais à soutenir ce projet qui lui tient à cœur.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter