Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 10 26Article 625102

Opinions of Tuesday, 26 October 2021

Auteur: Morgan Palmer

Cameroun : voici pourquoi Paul Biya va ‘donner’ le stade de Japoma à Roger Milla

Voici pourquoi Paul Biya va ‘donner’ le stade de Japoma à Roger Milla Voici pourquoi Paul Biya va ‘donner’ le stade de Japoma à Roger Milla

Sous le feu des critiques depuis la déclaration de sa volonté de voir le stade Japoma porter son nom, l’ancien international camerounais Roger Milla peut compter sur Morgan Palmer. L’homme politique explique pourquoi le joueur mérite ce qu’il a demandé.

C’est le seul pays au monde ou n’importe quel Tchopnanga peut-dire: » Paul BIYA, ta maman! ». Le seul Pays ou même un vendeur de Bili Bili peut demander publiquement « Maf! Roger Milla c’est qui? »

Il faut n’avoir jamais vu jouer Roger Milla pour oser le contester. A l’ époque, (les joueurs ne farotaient pas comme aujourd’hui). Donc quand le peuple vous adulait, c’était pour de vrai, et uniquement grâce à vos prouesses sur le terrain. Milla est le seul joueur que je connais qui ne tirait dans les buts que pour marquer. Il ne ratait jamais ses frappes.

Au point ou quand on le voyait armer sa frappe, on criait but avant même de voir les filets bouger. Comme Footballeur, il avait une très grande aura. Une intelligence de jeu hors norme. Et une hygiène de vie exceptionnelle. Pas d’alcool. Gros mangeur des beignets de maïs, il est quelqu’un de timide en privé et plutôt silencieux.

Ce qui l’emmène à commettre parfois quelques maladresses quand il est amené à s’exprimer. Extrêmement humble, il y a une vingtaine d’années, je l’avais reçu dans la station de Radio que je dirigeais. À la fin de l’interview avec l’une de mes collaboratrices, toute la route devant notre siège était assaillie de fans. Sur plus de 300 mètres.

J’ai alors entrepris de faire renforcer la sécurité pour lui frayer un passage jusqu’à sa voiture, mais à ma grande surprise, il m’a demandé de laisser cette foule immense venir à lui. Et pendant plus d’une heure, il a signé des autographes et fait des photos. J’ai rarement vu quelqu’un d’aussi simple et empathique. Pour ce qui est de l’attribution de son nom au stade de Japoma, à mon avis, il est plutôt dans l’intérêt du Cameroun d’avoir un stade portant le nom de MILLA.

Ce stade deviendra comme un monument qu’on veut à tout prix visiter plus qu’il revêt un prestigieux nom appartenant au patrimoine mondial de l’humanité. Le nom Japoma seul n’a pas suffisamment d’aura pour engendrer sur le plan marchand quelconque valeur ajoutée… MILLA est une emblème. Malheureusement nous vivons dans un pays ou l’humilité est un défaut.