Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2018 10 11Article 448538

Opinions of Thursday, 11 October 2018

Journaliste: Boris Bertolt

Victoire Kamto: le plan secret de Paul Biya pour reprendre le contrôle

Les officines du pouvoir de Yaoundé sont à la manœuvre pour voler la victoire de Maurice KAMTO. Après avoir demandé aux opposants comme Joshua Osih et Garga Haman Adji qui sont des illettrés juridiques de critiquer la déclaration de victoire de Maurice KAMTO; puis à Cabral LIBI (l’éternel espion) et NDAM Njoya (le fantôme qui n’a effectué aucun meeting) de déclarer également qu’ils ont gagné l’élection afin de brouiller les cartes.

La stratégie va désormais entrer dans une seconde phase. Après avoir commencé à évoquer dans l’opinion publique le fait que le président très aimé des camerounais a gagné les élections avec plus de 75%, elles s’apprêtent à faire passer l’idée selon laquelle Maurice KAMTO serait en réalité 3eme derrière Cabral LIBI. Certains évoquent même l’intention de le placer 4ème derrière Joshua Osih.

LIRE AUSSI: Alerte: le MRC et le SDF exigent l’annulation de l’élection présidentielle

Or lorsqu’on s’intéresse simplement aux élections de la diaspora dont les dépouillements ont été publics. Malgré les fraudes, Biya est au coude à coude avec Maurice KAMTO. Cabral LIBI arrivant loin derrière et Joshua Osih ridiculisé.

Pour mettre en œuvre cette base besogne, depuis mardi dernier, les officines de la Direction Générale de la Recherche extérieure (DGRE) et de la présidence de la République ont pris attache avec des journalistes camerounais et organes de presse. Leur mission rémunérée à coups de millions de Fcfa est de commencer à publier des pseudos résultats plaçant Paul Biya en tête, Cabral LIBI deuxième alors que Nkou MVONDO a perdu dans son propre village et Maurice KAMTO troisième. Les journalistes doivent respecter fidèlement ces instructions.

Cette stratégie du pouvoir vise en réalité à affaiblir le camp des opposants qui veulent le départ de Paul Biya. Monter les supporters de Cabral LIBI contre ceux de Maurice et faire passer les Bamileke comme ceux qui veulent semer le désordre. Car en toile de fond, il faut être soit ignorant de la politique au Cameroun, soit de mauvaise foi ou simplement de mauvaise foi pour ne pas dire que le problème de Maurice KAMTO c’est qu’il est Bamileke.

LIRE AUSSI: URGENT: Ndam Njoya revendique la victoire à la présidentielle

Les proches de Maurice KAMTO, le Président élu et AKERE MUNA contactés affirment être au courant de la manœuvre, mais se disent simplement serein.

Décidément le régime incompétent et fainéant de Paul Biya semble décider à plonger ce pays dans la guerre civile.