Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 12 10Article 632479

Opinions of Friday, 10 December 2021

Auteur: BORIS BERTOLT

Aurélien Sosso veut propulser son beau-père à la tête de l'université de Yaoundé 1 comme recteur

Owono Owono Luc Calvin est désavoué par les enseignants de l'ENS à cause son incompétence Owono Owono Luc Calvin est désavoué par les enseignants de l'ENS à cause son incompétence

Le recteur de l'Université Yaoundé 1 Maurice Aurélien Sosso est encore cité dans une affaire de nomination à la tête de ladite institution. Selon le lanceur d'alertes camerounais Boris Bertolt, il fait feu de tout bois pour imposer son beau-père, Owono Owono Luc Calvin, à la tête de l'université de Yaoundé 1.

Convaincu d'avoir plongé l'Université de Yaoundé 1 dans un KO débout, du divorce irréversiblement immuable avec la communauté universitaire et définitivement persuadé qu'il n'obtiendra pas une deuxième rallonge, le père fondateur de l'empire Sosso, notamment le Recteur Sosso Maurice Aurélien, veut transmettre le témoin à Owono Owono Luc Calvin, son beau-père, 1er Vice-Recteur de la même Université, dans l'espoir de sauver un mariage par intérêt avec une jeune fille de 30 ans de moins que lui, qui monte en puissance, au moment où le pouvoir fictif du grabataire septuagénaire s'effondre comme un château de cartes.

Pour ceux qui ne le savent pas, Owono Owono est un véritable “minable propulsé”, pour emprunter l'expression de Fridolin Nke, nourrit au pouvoir du sexe de Madame et les grigris béninois. Ce type doit son ascension uniquement à la fille de sa femme et son insolent beau-fils, autrefois très introduit dans le cercle du pouvoir et qui, arrivé en fin de parcours, est esquivé par ses pairs comme un dangereux mauvais esprit et ami intime de Baphomé.

Tour à tour, Sosso, agissant comme un téléguidé tenu, a fait nommer Owono Owono aux prestigieux postes de Directeur des Etudes à l'ENS, puis Directeur de la même école. Son sejour catastrophique est marqué par la fuite des épreuves des concours d'entrée à l'ENS. Chaque fois, l'eau coulait à flot aux concours qu'il organisait. Aussi surprenant que cela a été et au déni de ces frasques, cet incompétent notoire et minable propulsé a été promu à d'autres postes plus prestigieux.

Désavoué par les enseignants de l'ENS à cause son incompétence, son beau-père profite de la retraite du Pr. Daniel Abwa et le propulse comme SG de l'université de Yaoundé 1 après deux ans seulement à la Direction de l'ENS.

La même incompétence notoire s'est exprimée au Secrétariat Général de l'Université de Yaoundé 1 et c'est d'ailleurs pourquoi son beau-fils le ridiculise à tous les coups.

Des sources très introduites et concordantes nous informent que le Recteur autoritaire Sosso chasse souvent son Vice-Recteur, Owono Owono a son cabinet comme un malpropre, et ce, en dépit du fait qu'il lui apporte un lot de dossiers sensibles, l'instruisant d'aller rester à son bureau en le qualifiant, lui-même, d'incompétent devant les secrétaires du Rectorat souvent ahuries du mépris.

Que Sosso parle d'Owono comme un manageur compétent aujourd'hui, ça fait rire aux éclats. Yeux dans les yeux, Owono Owono sait qui est son beau-fils en termes d'insolence doublé de mépris. C'est un secret de polichinelle pour les autres collaborateurs.

Malgré tout, de frasques en frasques, et espérant sauver ce qui reste de son mariage moribond, l'illustre beau-fils, repropulse son larbin de beau-père, une fois de trop, au poste de VREPTIC. On voit bien à L'université de Yaoundé 1 que le Recteur autoritaire Sosso se refuse d'adresser la moindre parole à Mathias Éric Owona Nguini et Aboya Manasse, tous deux des Vices-recteur. C'est Owono Owono, son beau-père, qui le représente à toutes les cérémonies depuis qu'il est assommé par le rejet de sa demande de rallonge et l'espoir vain d'une nomination au poste de ministre.