Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2018 07 23Article 443922

Opinions of Monday, 23 July 2018

Journaliste: Dan Eboudou Essissima

Ambazonie: des militaires attaquent la maison paroissiale d'Okoyong


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Suite à une attaque contre les forces de sécurité par des prétendus combattants séparatistes au poste de contrôle militaire mixte de Mile 5 Okoyong à Mamfe, qui a coûté la vie à deux hommes en tenue le lundi 16 juillet 2018, les militaires ont lancé une campagne de répression.

Lors d'un raid qui a suivi, des soldats auraient pris d'assaut la maison paroissiale des Saints Peter et Paul, Okoyong Mamfe, où le révérend. Aurore Tuekam est prêtre de la paroisse. Les rapports des travailleurs et des religieux vivant dans la maison paroissiale indiquent que les militaires sont entrés par effraction dans la maison le jeudi 19 juillet 2018 et leur ont demandé de se coucher le visage sur le sol alors qu'ils saccageaient toute la maison.

LIRE AUSSI: Présidentielle: Joshua Oshi va vers la perte de sa nationalité Suisse

"Après avoir fouillé la maison et pénétré par effraction dans les chambres des prêtres, ils ont confisqué nos téléphones et sont partis", a déclaré un travailleur.

Rev. Fr. Tuekam a dit: "Je suis loin de Mamfe en mission officielle et je reçois des nouvelles très troublantes de ma Paroisse On me dit que nos hommes en uniforme ont fait irruption dans ma résidence et se sont dispersés partout forçant ma chambre et cherchant Dieu seul Ils ont aussi fait irruption dans la chambre d'un de mes curés et l'ont également retourné, et je ne peux pas dire exactement ce qui a été pris et je ne peux pas non plus dire ce qu'ils cherchaient.

On dit que les soldats ont quitté la maison paroissiale pour se rendre chez d'autres villageois, soumettant beaucoup à un traitement cruel.

LIRE AUSSI: Scrutin du 7 octobre: un candidat de l’opposition désavoué par son parti

Le raid de la maison paroissiale d'Okoyong vient s'ajouter à une liste de trois autres maisons de la paroisse de mission catholique romaine attaquées par les militaires dans le diocèse de Mamfe. Parmi les maisons paroissiales qui ont été pillées, on peut citer la Paroisse Aziale du Précieux Sang de Jésus, la Paroisse du Sacré Cœur Kajifu et la Paroisse de St. Martin de Thores Kembong.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter