Vous-êtes ici: AccueilInfosDiaspora2018 02 12Article 432993

Diasporian News of Monday, 12 February 2018

Source: inquirer.net

Deux camerounais arrêtés en Philippines en possession de faux dollars américains


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Des agents du Bureau national des enquêtes (NBI) ont arrêté deux ressortissants africains dans la ville de Makati suite à une arnaque impliquant des dollars américains contrefaits.

Le directeur de l'IBN, Dante Gierran, a déclaré jeudi que les suspects Leon Chambers et Victor Benjamin Miendje, citoyens du Cameroun, auraient dupé des ressortissants étrangers dans le pays en leur faisant croire qu'ils étaient en possession de dollars américains légitimes.

Gierran a indiqué que Chambers et Miendje ont dit à leurs victimes qu'elles avaient employé le colorant sur les devises pour éviter la détection par les autorités.

Les suspects ont incité leurs victimes à cracher de l'argent, affirmant qu'ils achèteraient des produits chimiques pour laver la teinture, et que les victimes recevraient leur part de l'argent, a déclaré le chef de la NBI.
Toutefois, Gierran a déclaré qu'une opération de piégeage, le lundi 22 janvier, a révélé que Chambers et Miendje portaient simplement des billets contrefaits, et que l'argent des victimes n'était pas destiné à acheter les prétendus produits chimiques.

Ce stratagème, surnommé «Black Dollar Scam», a été découvert après que le ressortissant jordanien Thamer Alradaideh a déposé une plainte auprès du NBI le 27 décembre dernier, a indiqué le chef de la NBI.
Alradaideh a déclaré au NBI qu'il avait déjà donné aux suspects un total de 1,2 million de pesos, pensant qu'il obtiendrait une part des billets, selon Gierran.

Chambers et Miendje ont été accusés pour possession illégale et utilisation de faux trésors ou de billets de banque devant le ministère de la Justice, a déclaré le chef de la NBI.
Les co-conspirateurs des suspects, identifiés comme étant Martin Ndang, Ngwa Dako Brown, Mary Joseph et alias Clinto, ont également été inclus dans la plainte pénale.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter