Vous-êtes ici: AccueilSport2015 07 08Article 327632

Boxing News of Wednesday, 8 July 2015

Source: Cameroon Tribune

Yaoundé a accueilli le Mboa Boxing

La semaine dernière, le championnat organisé par un promoteur particulier a été très couru.

Cinq jours de boxe amateurs non-stop. Il y a belle lurette les pugilistes locaux n’avaient plus vécu pareils moments. La semaine dernière, 40 boxeurs locaux et un boxeur équato-guinéen (Armando Moliko) se sont retrouvés au mythique Camp de l’Unité de Yaoundé.

Dans la ville, le site est le siège de toutes les émotions transmises par des noms comme Ndongo Ebanga et Joseph Bessala notamment. C’est donc naturellement que les promoteurs du Mboa boxing (appellation du tournoi) ont choisi ce lieu.

Six catégories de cinq pugilistes chacune, une trentaine de combats, un spectacle engagé…Le public n’a pas voulu manquer cela. Et dimanche dernier, entre des rencontres de handball et les finales de ce tournoi de boxe, le choix du Mboa Boxing a été vite fait pour Magala, ancien handballeur.

« C’est rare d’avoir ce type de tournois. J’ai vu des combats très engagés, intéressants, avec des boxeurs qui tiennent sur trois rounds sans problèmes, il fallait vraiment y penser », raconte-t-il à CT. Au Camp de l’Unité, on s’est cru dans ces soirées de boxes animées souvent diffusées sur les chaînes câblées. Les combats ayant la côte ont donné lieu à des paris « fous » dans une ambiance enjouée.

Ce tournoi organisé sous forme de championnat, était une aubaine pour les Wilfried Seyi (grosse révélation de la compétition d’après les organisateurs) et les autres. Wilfried Seyi, 17 ans, a même conquis la communauté gabonaise qui a fait le déplacement.

Avec les Jeux africains en septembre prochain, les championnats d’Afrique et les championnats du monde en perspective, cette compétition était un bon test. Avec une diffusion sur Internet, l’on n’a pas lésiné sur les canaux de communication pour davantage de visibilité.

« Nous montrions les matchs via la plateforme www.digitizen.com. Ces matchs étaient suivis dans le monde. Nous voulions susciter l’intérêt afin d’avoir des sponsors pour les éditions à venir. Et je peux vous dire que nous avons commencé à avoir des contacts. Il faut que les jeunes réussissent à gagner de l’argent grâce aux combats », explique Claude Kouam, ex-boxeur amateur et promoteur du Mboa Boxing. La piste Internet a d’ailleurs été très appréciée.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter