Vous-êtes ici: AccueilInfos2017 10 27Article 424605

General News of Friday, 27 October 2017

Source: lecourrierducameroun.com

Yaoundé: voici le scandale qui a emporté l’ex-commissaire du 14ème

Le Président de la République a signé mercredi dernier, un arrêté suspendant de ses fonctions de commissaire de sécurité publique du 14ème arrondissement de la ville de Yaoundé, le nommé Nyallanke Luc Sylvain.

Selon des informations recueillies, ce limogeage aurait un lien de causalité avec l’interpellation, dans la matinée du 12 octobre 2017, de l’Abbé François-Xavier Nssi Essono par les éléments de cette unité de police.

Accusé d’imposture, une note pastorale signée par le vicaire général de l’archidiocèse de Yaoundé, indiquait que « Monsieur François-Xavier Nssi Essono n’est pas prêtre de cet Archidiocèse ».

Mgr Daniel Ewolo précisait par conséquent « qu’il ne peut et ne doit se prévaloir d’un traitement conséquent ni en pastorale, ni en tout autre domaine » et que : « Les actes sacerdotaux qu’il pose, sont entachés d’illicéité et de nullité selon la matière ».

Or, enquête faite, le nom du soi-disant « imposteur » apparaît bel et bien dans la curie diocésaine d’Évry Corbeille Essonne dès 2010.

Bien plus, des sources concordantes soutiennent que l’Abbé Nssi avait été consacré prêtre à la cathédrale de la Résurrection d’Évry, après avoir été ordonné diacre à Yaoundé, en décembre 2007.

Pour rappel, avant sa nomination au commissariat du 14ème arrondissement de Yaoundé en 2010, Nyallanke Luc était chef de brigade à la division spéciale de contrôle des services. En dehors du scandale qui vient de l’emporter, le commissaire suspendu était accusé des cas de corruption avérée à ce même poste.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter