Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 26Article 630262

Infos Business of Friday, 26 November 2021

Source: www.camerounweb.com

'Vusur' d'Alvine Flora Handou Choupo : l'avenir du e-commerce au Cameroun

Alvine Flora Handou Choupo Alvine Flora Handou Choupo

Jeune, enthousiaste et courageuse sont les mots qui définissent Alvine Flora Handou Choupo, une camerounaise qui a su se démarquer. Née au Cameroun où elle fait ses études primaires et secondaires, Alvine Flora poursuit ses études supérieures en France et en Angleterre où elle est diplômée ingénieur en finance.

Après ses années de fonction en tant qu’employée dans une banque française, la Camerounaise décide de se lancer à son propre compte. « J’ai ressenti le besoin de faire quelque chose de significatif et de travailler dans un endroit où mon action aurait du sens et plus d’impact: le Cameroun » déclare-t-elle. De ce fait, elle rentre s’installer au Cameroun, après avoir décroché un MBA à l’INSEAD Business School.

En 2015, l’entrepreneuse se lance dans le e-commerce avec la création de la startup Vusur. Le concept est clair et simple, VuSur permet en effet aux Africains et singulièrement au Camerounais de faire des achats sur les sites marchands du monde entier, quels que soient leurs moyens de payement. L’utilisateur effectue alors son achat devant son ordinateur, sa tablette ou son smartphone comme s’il était dans l’une des boutiques d’Amazone, de Zalando, d’AliBaba, d’Ebay ou de H&M entre autres. « Vu Sur, c’est mon premier bébé, qui aujourd’hui est très apprécié et utilisé des Camerounais », déclare Alvine Handou.

A ses débuts, la jeune camerounaise et son entreprise ont fait face à de nombreuses difficultés comme la plupart des jeunes startups africaines. « Il est évident que l’un des premiers problèmes auxquels nous sommes confrontés en tant qu’entrepreneurs en Afrique est celui des ressources humaines. En effet, il est difficile de trouver des jeunes ayant une formation adéquate et une bonne connaissance du monde de l’entreprise », déclare-t-elle. Loin d’abandonner, elle a su trouver des stratégies dignes afin de palier à ce problème. Elle a réussi à construire une équipe de jeunes dynamiques en misant sur le potentiel de chacun de ses collaborateurs.

Au succès de cette plateforme intermédiaire et compte tenu des difficultés de livraison auxquelles font face les clients des plateformes marchandes, la battante Alvine a créé AfriRelay deux années seulement après la naissance de Vusur. Elle a compris qu’il est important de venir à bout des problèmes de livraison auxquels sont confrontés les entreprises de e-commerce en Afrique. C’est dans cette optique qu’elle crée AfriRelay, un réseau de proximité, qui permet aux particuliers de récupérer leurs colis dans des points relais.

Rejoignez notre newsletter!