Vous-êtes ici: AccueilInfos2018 07 11Article 443158

General News of Wednesday, 11 July 2018

Source: Le Soir N° 784

Présidentielle: l'UPC a (enfin) son candidat!


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le candidat du Rdpc est également celui de l’Upc. L’honorable Robert Bapooh Lipot, secrétaire général de l’Upc l’a clairement exprimé dans un entretien à nous accorder. Pour lui, «La Souveraineté du Peuple Camerounais n’est pas une marchandise».

Le Chef de l’Etat vient de procéder à la convocation du corps électoral en vue de la présidentielle 2018. Quelle appréciation faites-vous de cet acte du Président de la République ?

La Convocation du Corps électoral, en vue des élections présidentielles le 07 octobre 2018, dans un contexte où certaines forces veulent mettre notre Souveraineté entre parenthèses, constitue un Acte Républicain de grande portée. Permettez-moi tout d’abord d’apprécier à sa juste valeur, l’occasion que vous m’accorder pour m’exprimer sur cet acte du Chef de l’État dont la portée symbolique n’est plus à démontrer. En ce qui nous concerne, nous ne pouvons que féliciter le Président Paul Biya, qui tient ici à démontrer que seul le Peuple Camerounais doit, dans l’expression de sa Souveraineté choisir en toute liberté, ses dirigeants.

LIRE AUSSI: Présidentielle: un présumé espion de la CIA annoncé candidat contre Biya

Dans cette perspective, entant que Secrétaire Général de l’Union des Populations du Cameroun et garant de l’Alliance Upc/Rdpc, je puis une fois de plus vous assurer que nous soutenons la Candidature du Président Paul Biya dans le Cadre de cette Election. Nous allons mobiliser nos Militants et Sympathisants pour assurer notre Victoire afin de montrer à la face du monde qu’il s’agit d’une Alliance pour la sauvegarde de la Paix et la Souveraineté du Peuple Camerounais.

Au moment où les différents états-majors s’activent au sein des formations politiques, quel est votre message à l’endroit de ceux qui s’obstinent à soutenir l’option de la sécession ?

Ce Pays est notre Jardin Commun, il arrive parfois qu’on l’oublie. Je l’ai souvent dit : la Paix est une construction. Ce qui exige des acteurs que nous sommes, beaucoup de tolérance, d’abnégation et de confiance aux Institutions Républicaines. Si chacun développe en lui un esprit de Pardon et surtout pratique la tolérance dans ses rapports avec les autres, rien n’est impossible. Nous sommes condamnés à Vivre -Ensemble. D’ailleurs on Est Ensemble.

Il ne faut pas sacrifier cette Identité Remarquable à l’Autel d’une politique qui met l’accent sur la Culture de la Haine. Il faut un Sursaut d’Orgueil pour savoir tout de même que ce Pays est notre Bien Commun. Ne tombons pas dans le pessimisme-imposé. Cette arme de ceux qui veulent s’accaparer les richesses de notre Pays, n’envisage nullement le développement du Cameroun. Ce Pays nous appartient et soyons très jaloux de notre Souveraineté.

Il faut que ceux qui ont pris les armes contre les Institutions de la République les déposent et reviennent au sein de l’Etat. C’est à partir de cette disposition qu’on peut envisager une réflexion profonde sur la forme de l’Etat. L’option de la Sécession n’est pas une forme d’Etat discutable par les Camerounais. Le Cameroun est Un et Indivisible. C’est à partir de cet absolu qu’on peut discuter des fondements d’un Nouvel Elan pour la Consolidation de notre Vivre-Ensemble.

Aujourd’hui, et de plus en plus, beaucoup ont tendance à penser Village plutôt que République. De votre avis, qu’est-ce qui peut véritablement éloigner de notre Nation, les dérives de l’ethnocentrisme ?

Tous les héros du Peuple BassaMpoo-Bati ont lutté pour l’édification d’une Grande Nation Camerounaise. Ce combat est le nôtre en héritage. Je puis vous assurer qu’il est très difficile pour une Elite de notre Peuple d’avoir une pensée purement locale. Cela ne relève pas de notre Education.

LIRE AUSSI: Révélations de Wikileaks sur Marafa, les USA et la succession de Biya

Nous pensons République plutôt que Village. Il faudrait que cette attitude singulière devienne une norme pour la Vie de notre Nation dans sa globalité afin de consolider et sauvegarder les acquis de notre légendaire Vivre-Ensemble.
La Multitude Ethnique qui caractérise notre Pays est une richesse dont l’importance n’est plus à démontrer.

Cependant il importe de tout faire pour combattre la transformation des ethnies en de multiples miroirs à travers lesquels se construit un certain « Vivre-Ensemble ». Nous devons véritablement être ensemble, c’est-à-dire, jetés des ponts pour faire jaillir les vertus du Dialogue et du Pardon. C’est compréhension mutuelle qui peut véritablement éloigner de notre Nation les dérives de l’ethnocentrisme.

Quelle est votre appréciation des forces en présence, notamment côté opposition camerounaise dont certains leaders semblent s’illustrer dans de basses manœuvres ?

La Souveraineté du Peuple Camerounais n’est pas une marchandise. Nous avons tenu à dénoncer une attitude de Haute Trahison de la part de certains partis politiques qui rêvent de diriger le Cameroun et qui, dans les missions diplomatiques se transforment en de véritables épiceries pour mettre en vente aux enchères la Souveraineté du Peuple camerounais. Il faut leur rappeler cela le 07 Octobre 2018.

Le milieu politique est donc vraisemblablement pollué. S’il y avait un choix à faire, dans le cadre de la présidentielle 2018, quel serait le vôtre ?

Notre Peuple a besoin d’un Homme Courageux, Sage et Expérimenté pour mieux s’opposer à la volonté d’accaparement de nos richesses développée par certaines officines dont les satellites se trouvent dans certains partis politiques au Cameroun. Cet Homme, qui est devant la Sublime Porte de l’Histoire de l’Humanité et qui peut mieux rassurer le Peuple Camerounais: c’est le Président Paul Biya.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.