Vous-êtes ici: AccueilActualités2022 01 03Article 634888

Actualités of Monday, 3 January 2022

Source: www.camerounweb.com

NOSO :Herman Cohen avoue l’échec du projet d’Ambazonie et appelle à la réconciliation

Herman Cohen avoue l’échec du projet d’Ambazonie et appelle à la réconciliation Herman Cohen avoue l’échec du projet d’Ambazonie et appelle à la réconciliation

• Herman J. Cohen ne croit plus au projet d’Ambazonie

• Il reconnait la victoire du régime Biya

• L’ambassadeur appellee à la reconciliation


L’ancien ambassadeur et secrétaire d'État adjoint Herman J. Cohen ne croit plus au projet de l’Ambazonie. Le fervent défenseur des séparatistes constate la victoire du régime Biya et appelle les autorités camerounaises à œuvrer afin de réconcilier le pays.

« Après avoir efficacement empêché les séparatistes anglophones d'atteindre leur objectif politique, le gouvernement du #Cameroun devrait maintenant lancer un processus de réconciliation qui mettrait l'accent sur l'autonomie culturelle régionale », a-t-il déclaré. Cette sortie de l’ancien diplomate américain à la veille de la nouvelle année 2022 est une véritable douche froide aux Ambazoniens. Déjà en difficulté face aux offensives de l’armée camérounaise, les Amba Boys et leurs soutiens se sentent désormais trahis par leur partenaire de longue date.

En effet, le premier président de l’Ambazonie Ayuk Tabe avait fait de l’ambassadeur Herman J. Cohen, le représentant des Ambazoniens dans le cadre d’éventuelles discussions avec le régime de Yaoundé.

« Rappelez-vous en 2019, AyukTabe et Yerima ont annoncé que l'ambassadeur Cohen représenterait l'ambazonie dans les négociations avec Yaoundé. Comment les choses ont tourné. Le même négociateur nommé a maintenant déclaré que Yaoundé devait juste se réconcilier avec nous car le rêve d'une patrie libre a été effectivement empêché par Yaoundé », déplore l’activiste ambazonien Marc Bareta.
Pour ce dernier, les propos de l’ambassadeur sonnent la fin de la lutte pour une Ambazonie indépendante. Il déplore le fait que Cohen ne parle plus de dialogue entre les deux Etats mais préfère se lancer sur la piste de la réconciliation.
« L'ambassadeur Cohen porte un coup aux espoirs des ambazoniens en disant effectivement que la cause est perdue, il appelle maintenant à des initiatives de réconciliation, et non plus au dialogue ou à la négociation », regrette-t-il.

Paul Biya serein

En dehors de l’offensive militaire prônée par une partie du gouvernement, plusieurs actions ont été menées par Yaoundé pour ramener la paix dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun. Même si les résultats de ces initiatives restent mitigés, Paul Biya en fait un véritable argument de campagne.

« Depuis cette année, les régions, en tant que collectivités territoriales décentralisées, sont mises en place et commencent à trouver leurs marques.
Un statut spécial a été octroyé aux régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, en tenant compte de leurs spécificités culturelles et linguistiques. D’une manière générale, la régionalisation est en marche dans l’ensemble du pays et contribue à renforcer la participation de nos concitoyens à la gestion des affaires locales », a-t-il déclaré lors de son discours de fin d’année le 31 décembre 2021.

Rejoignez notre newsletter!