Vous-êtes ici: AccueilInfos2018 05 31Article 440562

General News of Thursday, 31 May 2018

Source: Camer.be

Le contre-amiral Nsola, ennemi juré de Mebe Ngo’o de retour de la Chine


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

L’ex contre amiral Jean-Pierre Nsola qu’on dit être l’ennemi juré d’Edgard Alain Mebe Ngo’o l’ancien ministre de la Défense, a atterri ce mercredi 30 mai 2018 à 14 heures 30, à l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen. Attaché militaire à l’ambassade du Cameroun en Chine, l’homme, avons-nous appris, a été expulsé, et mis dans un avion commercial depuis hier.

C’est ainsi que ce jour, l’ex- contre-amiral, nous confirment des sources crédibles, a été accueilli cette après midi à l’aéroport de Yaoundé – Nsimalen. Au bas de la passerelle, familles, amis, connaissances, ainsi que plusieurs personnalités de la région du Sud. Juste après, le cortège de véhicules s’est dirigé vers le domicile du contre amiral Jean-Pierre Nsola à Yaoundé.

LIRE AUSSI: Opération Epervier: le Contre-Amiral Nsola, l’homme qui a 'détruit' Mebe Ngo’o

Révoqué en 2013 par Paul Biya, l’éx- contre- amiral avait introduit un recours au tribunal administratif le 13 mars 2014, pour « suspension abusive de la solde ». Ainsi avait-il libellé sa plainte déposé au greffe du tribunal administratif de Yaoundé : « Nsola Jean-Pierre, contre-amiral échelle 1, attaché de Défense auprès de l’ambassade du Cameroun en Chine /Bejing ». Syntaxe qui laissait alors croire que pour lui, le décret présidentiel portant révocation d’un officier général du corps de l’Armée, n’avait aucune valeur.

LIRE AUSSI: Jean-Pierre Nsola, l'homme qui va envoyer Mebe Ngo'o à Kondengui

Nous reviendrons plus en profondeur sur les frasques qui avaient conduit à la révocation du contre-amiral Jean-Pierre Nsola. A présent que la Chine l’a expulsé et qu’il est à Yaoundé depuis cette après-midi du mercredi 30 mai 2018, certains voient déjà l’ancien officier général sur le chemin de la prison de Kondengui à Yaoundé. Seulement dans ses habitudes, Paul Biya n’a jamais envoyé un général ou un ancien ministre de la Défense en prison.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter