Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 31Article 625918

Actualités of Sunday, 31 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Extrême-Nord : petite victoire de l’armée sur Boko Haram

Petite victoire de l’armée sur Boko Haram Petite victoire de l’armée sur Boko Haram

• Plusieurs membre de Boko Haram ont été neutralisés

• Les affrontements ont eu lieu à Kerawa

• L’armée camerounaise poursuit son offensive

Présente sur plusieurs fronts, l’armée camerounaise glane des victoires ces dernières semaines. Dans la région de l’Extrême-Nord où elle combat le groupe armé Boko Haram depuis plusieurs années, l’armée camerounaise a monté en puissance ces derniers jours. Selon les informations rapportées par Humanitarian Purpose, au moins deux membres de la secte islamique ont été tués dans la nuit du 29 octobre 2021 à Kerawa, une localité située dans la commune de Kolofata ( département du Mayo-Sava).

De l’autre côté de la frontière au Nigéria, la même source indique que l’armée nigériane a également infligé de lourdes pertes au groupe armé Boko Haram lors d’une attaque à Katarko.

A quelques mois de la Coupe d’Afrique des Nations (Can Total 2021), le Cameroun mène une offensive contre tous les groupes armés susceptibles de troubler la bonne tenue de l’évènement continental.

Dans les régions du Nord-Ouest eu du Sud-Ouest ou sévissent les groupes armés séparatistes, les affrontements se multiplient et les Ambazoniens perdent du terrain.

L’information rapportée par les plateformes proches de l’armée camerounaise est confirmée par les activistes ambazoniens. Le redoutable chef de guerre, le général « Cross and Die » a été neutralisé par les éléments de l’armée camerounaise décidés à en finir définitivement avec les groupes armés séparatistes dans le NOSO.

Selon les sources proches de l’armée, « Cross and Die » a été abattu alors qu’il prenait de l’alcool. « Le terroriste ambazombien "Cross and die" neutralisé ce soir au quartier Tamafen dans la région du nord-ouest, alors qu'il s'apprêtait à vider sa cinquième bouteille de bière », raconte l’activiste Patrick Mballa.
Bien qu’ils confirment la mort de leur combattant, les cybers activistes ambazoniens livrent un autre récit des circonstances de son assassinat. « Nous avons des informations confirmées selon lesquelles le général Cross and Die est tombé. Des sources indiquent qu'il a été pris en embuscade lors d'un enterrement à Ntamafe à Mankon par l'armée camerounaise », précise une source ambazonienne.
Les groupes armés séparatistes seraient actuellement en difficulté. Retranché dans la forêt, le général No Pity aurait perdu plusieurs éléments et se retrouve sans arme.

Rejoignez notre newsletter!