Vous-êtes ici: AccueilInfos2018 06 12Article 441307

General News of Tuesday, 12 June 2018

Source: 237actu.com

Coup d'Etat: Ernest Obama accuse Maurice Kamto et Akéré Muna

Ernest Obama sur le plateau de « Tour d’Horizon » de ce mardi 12 juin a explicitement accusé les deux hommes politiques d’avoir rencontré l’Ambassadeur américain afin que des sanctions soient enclenchées contre le régime de Yaoundé.

LIRE AUSSI: Présidentielle: voici comment les USA veulent pièger Paul Biya

En effet, le journaliste soutient que les deux leaders politiques auraient été aperçus il y a quelques temps à l’ambassade américaine à Yaoundé. Ils seraient allés là-bas dit-il, pour précisément implorer Washington d’avoir un regard plus gendarme sur les « atrocités » en zone anglophone.

Ernest Obama va plus loin et pense d’ailleurs que la crise anglophone est soutenue par plusieurs forces politiques endogènes. Il déclare avoir fait l’objet des menaces de mort par les sécessionnistes, mais aucun de ces leaders politiques cités plus haut n’a selon lui osé se prononcer

LIRE AUSSI: Concours de police: voici les vraies raisons du retard des résultats

« Monsieur Akere Muna avait été à l’ONU et à la CPI pour dire que nous sommes de génocidaires, je ne sais pas pourquoi il ne dit rien quand on menace Ernest Obama et Dipita Tongo…Ils sont muets, il faut être équitable. Votre mutisme face aux attaques, face aux appels aux meurtres montre qu’il y a des choses qui ne sont pas correctes », regrette-t-il

Obama n’est pas le seul sur le plateau à avoir taclé ces hommes politique, son acolyte, Martial Owona, n’est pas allé lui aussi du dos de la cuillère

LIRE AUSSI: Ambazonie: 42 écoles attaquées et 44 soldats tués - Amnesty International

« J’ai eu de la nausée et du dégout pour ces personnes qui, dans mon intime conviction souffrent d’une constipation intellectuelle. Lorsque ces mousquetaires animés par ce que monsieur Tchiroma appelle "esprits malsains de déstabilisation" se lèvent et s’en vont dans une représentation diplomatique pour supplier de tout faire pour que la crise anglophone perdure et qu’il n’ait pas élections dans les régions du Nord-Ouest et Sud-ouest-Ouest afin de déstabiliser le régime de Yaoundé, c'est dire qu'il y a un problème…», appui-t-il

Ce n’est pas la première fois que les dinosaures de Vision 4 s’en prennent à certains acteurs politique. Ernest Obama avait déjà été sous le feu des projecteurs il y a quelques mois. Pour avoir tenu des propos jugés « haineux » contre les anglophones, le journaliste s’était vu dénoncer par Me Akere Muna auprès de la Commission de l’Union Européenne

LIRE AUSSI: USA: un Nigérian assassine sa femme Camerounaise, son enfant de 8 ans et se suicide