Vous-êtes ici: AccueilActualités2022 01 06Article 635251

Actualités of Thursday, 6 January 2022

Source: www.camerounweb.com

Cameroun : encore une mauvaise nouvelle pour Martin Camus

Encore une mauvaise nouvelle pour Martin Camus Encore une mauvaise nouvelle pour Martin Camus

Martin Camus Mimb ne commentera pas la CAN 2021

• La CRTV s’est passée de ses compétences

• Le journaliste est rattrapé par un scandale sexuel


En détention provisoire depuis le 16 novembre 2021 après avoir passé plusieurs semaines en détention, le Directeur Général de RSI, Martin Camus Mimb n’est pas au bout de ses peines. L’homme présenté comme l’un des meilleurs commentateurs de match en Afrique francophone se voyait déjà au crachoir pour commenter la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations. Ce rêve ne se réalisera pas pour le talentueux journaliste. La CRTV vient de retirer le nom de Martin Camus Mimb des journalistes retenus pour faire vivre cette compétition internationale au reste du monde.
Selon une source proche de la CRTV, la décision de ne pas s’attacher les services de Martin Camus Mimb se justifie par son statut d’inculpé. En effet le journaliste bien qu’en liberté est poursuivi pour plusieurs infractions (publication obscènes, fausses nouvelles, proxénétismes et diffamations). D’autres sources indiquent que la télévision ne souhaitait pas s’attirer la colère des Camerounais au pendant cette période de la CAN compte tenu du scandale sexuel dans lequel Camus Mimb était impliqué.

En effet plusieurs personnes ont témoigné sur les réseaux pour dénoncer les pratiques sexuelles de Martin Camus Mimb. Tout a commencé par la diffusion sur les réseaux sociaux d’une sextape réalisée dans le bureau de Martin Camus Mimb. Niant son implication dans la réalisation de cette vidéo à caractère sexuel, il avait menacé porter plainte contre les visiteurs qui avaient profité de son absence pour s’offrir une partie de jambe en l’air. Pour narguer les Camerounais, il a déclaré sur une chaîne de télévision privée que ce n’est pas de sa faute si les filles le trouvent séduisant. Confondus finalement par des preuves accablantes de son implication dans cette étape, Camus revient sur ces propos tout en présentant ces excuses publiques au peuple.

Un habitué des compétitions de haut niveau

En 2010, Martin Camus Mimb a réalisé l’un des plus grands rêves de tout journaliste sportif ; couvrir la coupe du monde pour une chaîne internationale. Formé par les équipes de Canal+ et CFI, Mimb alors âgé de 40 ans commente pour la première fois une coupe du monde. C’était en Afrique du Sud. Il réédite l’exploit quatre ans plus tard lors de la coupe du monde en Brésil. L’homme est au sommet de sa gloire.

« Cela représente la reconnaissance. Cela représente le couronnement de ma jeune carrière. Tout ce que j’ai eu à avoir aujourd’hui en plus de ce que j’ai eu à faire depuis, je l’ai eu parce que, au moins en mondovision, les gens ont pu apprécier ce que j’étais capable de faire. La tribune était idéale et elle m’a permis de montrer ce que je savais faire. Les mêmes choses je les faisais depuis à Equinoxe, dans d’autres médias, mais ça c’était une tribune idéale pour parler à toute l’Afrique. Et je crois que mon ambition dès le départ était d’être sur le toit de l’Afrique dans le couloir que j’ai choisi », a-t-il déclaré.

Martin Camus Mimb entretient des relations amicales avec l’ancien international camerounais Samuel Eto’o et plusieurs personnalités du football mondial. Il décide d’être son propre employeur et lance Radio Sport Info (RSI) sa station radio. Durant sa carrière, Mimb a glané plusieurs distinctions. Le 20 mai 2017, le président camerounais Paul Biya a reconnu les mérites du journaliste et le fait « Chevalier de l’ordre de la Valeur ». Il reçut ses distinctions des mains du gouverneur de la région du Littoral.

« J’estime que si je n’ai rien demandé mais qu’on reconnaît que je fais bien dans un secteur ou dans un domaine, pour moi c’est quelque chose d’agréable. J’étais content. Je ne peux pas bouder mon plaisir de recevoir les distinctions », se rappelle-t-i. L’homme nage dans le bonheur aux côtés de sa femme et ses 5 enfants.

En 2021, il publie « Débout », le livre dans lequel il raconte son parcourt et donne de l’espoir aux personnes vivant en situation de handicap. Camus Mimb ignorait que sa vie allait une fois encore basculer.

Rejoignez notre newsletter!