Vous-êtes ici: AccueilActualités2022 01 15Article 636652

Actualités of Saturday, 15 January 2022

Source: www.camerounweb.com

Après l'humiliation au Mont Fébé: Aline Zomo encore invitée vient de prendre l'avion

Aline Zomo remonte déjà dans l'avion Aline Zomo remonte déjà dans l'avion

• A peine arrivée à Paris, Aline Zomo remonte déjà dans l'avion

• Elle serait en voyage, après une nouvelle invitation

• L'influenceuse avait été expulsée du Cameroun



Aline Zomo a publié de nouvelles photos d'elle en train de prendre l'avion pour une nouvelle destination.

Cela reste à confirmer. Mais l'influenceuse semble s'être rendue à Belfort. Ce nouveau voyage intervient quelques jours après son expulsion du Cameroun, après y avoir été invitée par la présidence de la République.

De retour à Paris, Aline Zomo, l'un des influenceuses qu'aurait invité la présidence de la République s'est déchaînée dans une vidéo dans laquelle, elle exhibe tous les cadeaux qu'elle a reçus des pontes du régime de Yaoundé.

"Qui vous a dit qu'on nous a chassé…? Personne ne peut me chasser du Cameroun. Ce sont mes oncles qui dirigent le pays. Depuis quand on chasse une personne et on lui offre beaucoup de cadeaux comme ca? ", peut-on écouter Mme Zomo dans la vidéo ci-dessous que la rédaction de CamerounWeb vous propose.

Les raisons qui ont précipité l’expulsion d’Aline Zomo restent énigmatiques. Certaines personnes soupçonnent le désordre que ces dernières auraient orchestré il y a quelques jours du Mont Febe, alors que des délégations officielles de la CAN logent dans le même hôtel.


Des femmes à la moralité douteuse

On se souvient qu’il y a quelques jours, juste avant le début de la CAN, des femmes à la moralité douteuse avaient été invité par le cabinet civil pour venir participer à la Can. Il s’agit notamment, Zomo Bel Alime Marie Christine, Biakmen Mbiayi Laura Patricia, Bilo’o Efoua Elisabeth.

L’information anime les débats depuis ce jeudi, notamment au niveau des réseaux sociaux au Cameroun.

Dans un message fax adressé au Secrétaire général de la présidence de la République, le ministre directeur du Cabinet civil de la présidence de la République, demande de bien faire réquisitions de transport aérien, notamment en classe affaire, en faveur des personnes ci-après désignées qui effectueront des missions au Cameroun.

Depuis la divulgation de ce message fax au niveau des réseaux sociaux, nombreux sont des camerounais qui expriment leurs indignations.

"Je veux juste comprendre, juste comprendre. En plus ces dames de moralité douteuse narguent les patriotes de la diaspora et le peuple camerounais. Qu’est ce qui peut justifier une telle invitation ? Qu’est ce qui peut justifier une telle dépense en ces temps de vaches maigres. Dites-moi, elles ont été encore invitées par qui ? Ha la promotion de la médiocrité ! En temps normal, même dans une soute à bagages d’un avion Antonov, elles ne trouveraient place. Mais ici elles siégeront en classe affaire. Zamba ã na yope, satan ã na si. Scandaleux. Je m’indigne", écrit Patrick Mba’lla

Rejoignez notre newsletter!