Vous-êtes ici: AccueilInfos2017 09 12Article 420885

Opinions of Tuesday, 12 September 2017

Journaliste: Valerien Tchuiam Mbouopda

Accidents de circulation: un internaute s’insurge et attaque les autoécoles

Bienvenue au Cameroun, Afrique en villégiature, pays où chacun fait ce qui lui chante, pays où l'invective est un livre que l'on promène le long des rues, pays où les chinois ont cassé le prix des motos : une moto achetée =un cercueil offert... pays pourtant en Course pour l'émergence en 2035.

J'aimerais vous posez une question !

Quel est l'élément le plus dangereux d'un véhicule ou d'un engin roulant au Cameroun ?

Je vous aide un peu :

- L'élément en question est la cause de 99 % d'accident sur nos routes !

- Sur une moto, cet élément est d'office Mbouda ou Bamoun, il ne fera jamais attention à son hygiène, il gardera le même vêtement pendant des mois tel un esquimau, tu le verras toujours rouler comme ci le code de la route est une légende et c'est lui que tu verras mourir bêtement sous les camions. Quand c'est pas le cas, c'est lui que tu verras dans les bagages de toutes sortes, les troubles à l'ordre public, les affaires de crimes rituels, de vols, d'agressions etc... Il faut dire qu'il est déjà en train de prendre le pouvoir dans la ville de Douala et si rien n'est fait, Yaoundé subira bientôt sa foudre destructrice !

- En voiture ou à moto cet élément semble être doté d'un pouvoir d'incivilité surnaturel, voici ce que tu entendras le plus souvent : <>

- La situation est plus alarmante si l'élément en question se trouve dans une voiture jaune : A ce moment l'incivilité atteint son paroxysme, il sortira même du véhicule pour bagarrer, entre temps, c'est lui qui n'a aucun papier, c'est lui qui est très souvent complice des braquages et d'enlèvements de toutes sortes.

Heureusement que face à ce degré d'inconscience, des mesures sont prises pour limiter les dérives de cet élément devenu une gangrène sociale.

En effet, la police Camerounaise a mis en place deux systèmes infaillibles pour lutter contre cet élément dangereux dans les villes de Yaoundé et Douala. A Douala le système s'appelle AMOT, le plus souvent placé à Ndokoti ET à Yaoundé, les cars de SOA l'ont surnommé YOROBO, le plus souvent à Fouda et Ngousso (comprendront ceux qui pourront comprendre).

Ces deux systèmes contribuent énormément à réduire le taux d'incivisme et d'incivilité dans ces deux métropoles et nous espérons son intensification !

Pour ceux qui ont trouvé l'élément en question, c'est normal, c'était pas difficile. Pour ceux qui n'ont pas trouvé, vous êtes des génies.

Mon conseil pour palier à ce problème serait qu'on impose des cours de courtoisie dans le auto-écoles et qu'on leur apprenne ceci :

Avant de conduire, rassure-toi que tu saches te conduire mollah...

Chauffeur on ne fume pas au volant, je descends

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter