Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 25Article 630100

Actualités of Thursday, 25 November 2021

Source: www.camerounweb.com

ALERTE: 'NO PITY' annonce une massive opération pour capturer 'General Isobu' à Bui

Il affirme avoir tenté des pourparlers avec 'Isubu' afin d'aplanir les divergences play videoIl affirme avoir tenté des pourparlers avec 'Isubu' afin d'aplanir les divergences

• La guerre s'amplifie entre différents goupes sécessionnistes

• "NO PITY" veut éliminer son ennemi "General Isobu"

• Il affirme avoir tenté des pourparlers avec 'Isubu' afin d'aplanir les divergences


La guerre interne qui oppose les différents groupes sécessionnistes d'ambazonie prend une autre tournure. Depuis quelques temps « No Pity » et certains chefs séparatistes ambazoniens dans le Bui se sentent fragiliser et réduit à cause de l'attaque de certains groupes.

Selon des sources concordantes, en quête du territoire face à son rival « Isubu », « NO PITY » et son entourage d'au moins 18 combattants se sont lancés dans un nouveau recrutement à Djottin et Noni bref dans le Bui. Cette opération est mise en mal par le nouveau "homme fort" de Bui, le "General Isobu" qui a organisé une marche dénommée "WE SAY NO TO NO PITY" c'est à dire "Nous disons non à « NO PITY » mais disons oui a un autre qui est Isubu".

Dans un message audio posté ces dernières 24 heures sur les réseaux sociaux, "NO PITY" affirme avoir tenté des pourparlers avec « Isubu » afin d'aplanir les divergences et que, contrairement à ses attentes, ce dernier a chassé ses émissaires à coups de fusils.

Suite à cet incident, "NO PITY" décide de procéder à l'arrestation de son "ennemi" suivie de son élimination. Selon lui, « Isubu » serait de mèche avec l'armée camerounaise pour son assassinat.

Il met en garde certains leaders sécessionnistes de la diaspora qui financent « Isubu » dans sa lutte et les invite à descendre sur le terrain.



EXCLUSIF: REVELATIONS DE 'NO PITY' SUR LA GUERRE INTERNE ENTRE LES GROUPES AMBAZONIENS

Depuis quelques semaines une violente guerre interne fait rage entre les différents groupes sécessionnistes d'ambazonie.

En effet, le cas ce mardi 16 novembre 2021 dernier, un combat acharné a opposé les « Bui Warriors » aux "Marines Force" du tout puissant chef de guerre "General NO PITY". Ces affrontements se sont soldés par la mort de trois combattants des "Bui Warriors". Leurs armes ont été emportées par les éléments de "NO PITY".

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, un chef de guerre des « Bui Warriors » montre les débris d'engin explosif improvisé utilisé par ses adversaires et promet une guerre totale.

Quelques jours avant ces évènements, "No Pity" et ses éléments des Marines Forces of Bambalang ont attaqué des hommes armés de Ambazonia Defence Forces (ADF) à Ngoketunja.

Afin de situer l'opinion sur les causes réelles de ces affrontements entre groupes sécessionnistes rivaux, le "Général NO PITY" vient de faire une sortie avec une dizaine de ses "commandants".

Dans son intervention, "Général NO PITY" affirme avoir été attaqué à plusieurs reprises par des combattants des « Bui Warriors ». Il affirme que les éléments du "General VIPER" aussi ont été victimes de ces attaques. Ceci a occasionné d'énormes pertes en vies humaines dans ses rangs et de blessés qui seraient actuellment sous soin dans un centre hospitalier de la localité.

La rédcation de CamerounWeb vous propose, ci-dessous l'intégralité de la sortie de "No Pity"

Rejoignez notre newsletter!