Vous-êtes ici: AccueilPaysPeopleIndustryChristian Penda Ekoka

Célébrités du Cameroun

Industry

Christian Penda Ekoka

Entrepreneur

Christianpendaeko
Date de naissance:
1952-03-02
Lieu de naissance:
Douala

Né le 21 mars 1952 à Douala, Christian Penda Ekoka est un haut fonctionnaire camerounais et ex conseiller de Paul Biya entre 2010 et 2018. Entré au Cameroun en 1978, CPE commence une carrière d’ingénieur aux Chemins de fer, puis rejoint la Société nationale d’investissement (SNI) où pendant une quinzaine d’années, il est investment officer et Directeur des Études et Projets. À ce titre, il initie et coordonne la réalisation de projets dans différents domaines industriels, agroindustriels et de service, parmi lesquels le Chantier naval et industriel du Cameroun, des complexes agro-sucriers, une conserverie alimentaire, complexes avicoles, une entreprise de pêche industrielle, le complexe hôtelier Hilton Yaoundé, etc.

En 1991, il quitte la SNI pour créer une société de consulting International Business Development Service (InsightBDS), spécialisée dans le conseil en investissement, les politiques et stratégies industrielles, et dans le développement des projets de partenariat public privé.

CPE a effectué des missions dans plus de vingt-cinq (25) pays d’Afrique et des Caraïbes pour le compte des Organisations internationales, parmi lesquelles le groupe de la Banque mondiale, la Banque africaine de développement, l’Organisation des nations unies pour le développement industriel (ONUDI), le PNUD. Il a également effectué des missions d’études dans une quarantaine de pays d’Asie, d’Europe, d’Amérique et d’Afrique.

BDS a participé comme conseil à la réalisation de certains projets en PPP qui méritent d’être spécialement mentionnés, car ils sont des cas d’école soit en raison de la complexité de leur ingénierie juridique et financière, soit de par l’intérêt général suscité par la branche d’activité impliquée. Il est à mentionner à cet égard : (i) la construction du pipeline Tchad-Cameroun de 1050 km traversant le Tchad et le Cameroun permettant d’exporter le pétrole exploité au sud du Tchad par un consortium pétrolier privé. Démarré en octobre 2003, le financement sans garantie souveraine de cet investissement de 2 milliards de dollars a mobilisé deux États, deux institutions multilatérales (Banque mondiale et BEI), un consortium privé et un syndicat de 18 banques commerciales, dans une sous-région réputée à haut risque ; (ii) la concession de la gestion de l’opérateur historique d’électricité au Cameroun la Société nationale d’électricité (SONEL) à un concessionnaire privé américain AES Siroco ; (iii) la concession par le Port autonome de Douala des droits pour le financement, le développement et la gestion d’une Infrastructure Intégrée d’information maritime ; (iv) la concession par le Port Autonome de Douala de la gestion de son terminal conteneurs à un concessionnaire privé Douala International Terminal (DIT) ayant pour chef de file le groupe AP Moller-Maersk.

Sa société BDS a une longue histoire de collaboration avec (i) des institutions de financement multilatérales et bilatérales (e.g. Groupe Banque mondiale, BAfD, BID, AFD, CDC, DEG, FMO, BEI, BAD, IFU, etc.); (ii) des banques commerciales de réputation internationale telles que ABN AMRO Bank, Crédit Agricole IndoSuez, Crédit Commercial de France, etc.; (iii) des cabinets d’avocat de renom tels que Clifford Chance, Lovells, White and Case, Linklaters; (iv) des agences de couverture du risque politique en matière de transactions internationales telles que Eximbank, Sace, Ecgd, Edc, Ducroire, Hermès et Coface.

Allié de l’opposant Maurice Kamto depuis 2018, Penda Ekoka s’est illustré en 2020 par ses multiples propositions au régime afin, d’améliorer le quotidien des camerounais, frappés par la crise du covid 19. Il a été porté à la tête l’initiative Cameroon Survive, lancée par Maurice Kamto afin d’apporter une aide financière aux Camerounais.

Il est auteur de plusieurs études et articles sur les politiques de développement économique et industriel en Afrique. Il est également auteur de deux ouvrages : un guide pour les investisseurs au Cameroun « Cameroun, Terre d’hospitalité et d’opportunités » (qui est une source riche d’informations sur les potentialités d’investissement au Cameroun) et « Cameroun, vers le troisième millénaire », ouvrage écrit en 1997 pour préparer la jeunesse camerounaise à acquérir les armes nécessaires pour relever les défis du nouveau millénaire. Ouvrage en cours de réédition. En 2020 il a été nommé comme personnalité économique lors de la première édition des CamerounWeb Awards.

Camerouweb