Vous-êtes ici: AccueilInfosRégions2017 11 07Article 425479

Actualités Régionales of Tuesday, 7 November 2017

Source: cameroon-concord.com

Les exigences de la population Ndian sur l'exploitation des sites prétroliers

La population de la division de Ndian dans la région du sud-ouest du Cameroun a demandé au gouvernement de Biya de commencer à payer des redevances de l'exploitation de pétrole brut aux communautés locales.

C'est l'une des nombreuses questions qui ont été récemment soulevées par la population, lors de la mission d'apaisement entreprise par l'élite du Mouvement démocratique populaire du Cameroun (RDPC).

La mission d'apaisement a été déclenchée par la manifestation pacifique du 22 septembre et du 1er octobre dans les principales villes des régions anglophones du Cameroun, au cours de laquelle plusieurs personnes ont été tuées par les forces de l'ordre.

Lors de la rencontre avec les meilleurs crans du RDPC, les habitants ont fulminé que malgré la présence de puits de pétrole dans la région, pas même une seule station-service n'est trouvée dans la Division.
Les malheurs du peuple sont aggravés par le fait que depuis l'indépendance, le gouvernement explore et exploite le pétrole et d'autres ressources minérales riches telles que le gaz, le bois et d'autres à Ndian, mais la population ne bénéficie pas des retombées de ces Ressources.

Comme si cela devait aggraver les choses, se rendre à la Division de Ndian si dans la saison pluvieuse ou sèche est un cauchemar
Ces expériences et bien d'autres expériences atroces ont poussé la population à qualifier le gouvernement de Biya de «gouvernement diabolique».
Au cours de la réunion qui s'est tenue à la salle du Conseil Mundemba, la population locale a lancé des invectives au gouvernement par l'intermédiaire de son ancien député, Sylvester Imbia Itoe.

Imbia Itoe a déclaré à la délégation du RDPC que Ndian se noie dans la misère parce que l'élite a échoué lamentablement à demander ce qui est dû à la Division.

Le peuple a fustigé le régime de Biya pour la longue absence d'un siège de gouvernement dans le gouvernement de Biya. "Le gouvernement a réduit nos fils et nos filles à des postes moins influents."

Pendant ce temps, quelque 6.000 jeunes Ndian ont également accusé leur élite d'être des substituts et de s'associer à un mauvais régime pour sous-développer Ndian.

Selon eux, les habitants de Ndian sont abusés à la fois par les Nigérians et les Camerounais. "Au Nigeria, nous sommes abusés parce qu'ils sont originaires du Cameroun et au Cameroun, nous sommes appelés des Nigérians", ont-ils déclaré.

Pendant ce temps, malgré les inquiétudes soulevées par la population, l'équipe du RDPC, dirigée par Joseph Dion Ngute, a réussi à transmettre le message du gouvernement à la population en furie.

Le ministre délégué chargé du Commonwealth a conseillé la population contre la propagande sécessionniste et a insisté sur l'unité et l'indivisibilité du Cameroun.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter