Vous-êtes ici: AccueilInfosRégions2016 07 21Article 381801

Regional News of Thursday, 21 July 2016

Source: cameroon-info.net

Kribi: Des cadavres bloquent l’avancement des travaux de tuyauterie


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Les travaux d’approvisionnement de la ville de Kribi en eau potable sont arrêtés depuis lundi 11 juillet 2016. En effet, lors des fouilles, tout le long du cimetière de Mboamanga, les employés commis à cette tâche sont tombés sur un squelette, révèle Le Messager du mardi 19 juillet 2016.

Suite à cette découverte macabre, une grande frayeur s’est emparée des ouvriers. «Pendant que nous étions en train de creuser, un de nos collègues est sorti du trou en criant. La pelleteuse qui nous aidait dans cette tâche venait de sortir un squelette humain du trou», rapporte un témoin de la scène. Immédiatement, les autorités locales ont prescrit l’arrêt des travaux, afin de trouver une solution à ce problème.

C’est depuis trois mois environ que le Gouvernement camerounais a lancé les travaux d’approvisionnement de la ville de Kribi en eau potable, rappelle le quotidien. Mais le projet est en arrêt aujourd’hui. Pour la société chinoise chargée d’effectuer le gigantesque chantier de pose de la tuyauterie tout le long de la ville, cette situation n’est guère appréciable.

Des solutions doivent donc être rapidement trouvées. «Il s’avère que des gens avaient été enterrés près des caniveaux que nous creusons. Il faut trouver une solution. Mais ce qui est sûr, nous sommes obligés de suivre le tracé. Je pense que la solution est de creuser une fosse pour que toutes les dépouilles qui vont apparaître y soient enfouies», propose un responsable de la société qui effectue les travaux.

Par ailleurs, les travaux d’adduction de Kribi en eau potable sont vivement contestés par les populations riveraines, souligne le journal. En fait, l’entreprise chinoise détruit tout sur le chemin du tracé, sans aucun préavis aux riverains. À côté de cela, la mission du suivi du projet dénonce le non-respect des procédures et des normes par ladite société.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter