Vous-êtes ici: AccueilInfosRégions2017 11 07Article 425462

Actualités Régionales of Tuesday, 7 November 2017

Source: journaldu cameroun

Joseph Wirba, député du Bui exclu des activités du SDF

Le mardi 31 octobre dernier, le député a donné une conférence de presse dans sa localité d’origine à Jakiri pour parler de sa relation avec le parti dont il reste membre.

Joseph Wirba, député de la circonscription du Bui dans la région du Nord-ouest, a donné une conférence de presse à son domicile à Jakiri, le mardi 31 octobre 2017. L’échange avec les journalistes a permis de faire le point sur la relation que le député entretient désormais avec le Social democratic front (SDF), parti au nom duquel il siège à l’Assemblée nationale du Cameroun.

L’homme politique a d’abord été interpellé sur son absence lors du dernier NEC tenu le 28 octobre dernier à Bamenda, au domicile de John Fru Ndi, le chairman du SDF. Celui-ci a expliqué qu’il était en déplacement lors de ladite réunion. Mais, ce qui d’après lui justifie le mieux son absence, c’est le fait qu’il n’ait pas été informé de la tenue de cet événement. « Je suis heureux de vous dire que j’entends parler de cette réunion à travers vous, parce que je suis sûr que mes positions- que mon parti désapprouve- doivent motiver mon exclusion de toutes les activités du parti », a déclaré le député aux journalistes.

Joseph Wirba estime, par ailleurs, que parler aujourd’hui d’une de ses absences lors des réunions stratégiques du parti est mal à propos. Car, il dit faire partie de ceux qui ont tout sacrifié pour s’assurer de former un parti qui apporte du changement dont tout le monde a besoin au Cameroun.

« Si le parti estime représenter ou parler au nom des populations, ses membres devraient commencer à agir et pas seulement se contenter des paroles…Le parti aurait dû montrer sa foi en la liberté et en la défense de l’humanité des camerounais d’expression anglaise en le clamant publiquement…Je pense que la révolution du SDF est en cours et que j’ai travaillé tout ma vie pour ce parti, soit 27 ans. J’y ai perdu tout ce que je pouvais protéger et mis ma propre vie en danger, comme actuellement. Sans jeu de mots, mon part m’a déçu, moi et les populations du Cameroun anglophone », a déclaré Joseph Wirba.


En rappel, Joseph Wirba, député SDF a été désavoué par John Fru Ndi. En mars dernier, lors de la réunion du Nec, le président du principal parti d’opposition camerounais a estimé que le député avait engagé des positions personnelles au sujet de la crise anglophone. « J’aurais entendu que ce député n’est pas fier de moi. Mais alors que voulez-vous que je fasse ? Le SDF doit-il suivre les membres lorsqu’ils prennent des orientations personnelles ? Et vous voulez que j’intervienne ? Nous voulons faire du SDF un parti responsable. Je crois personnellement que ce problème doit être résolu par le Nec et non par ma personne », avait déclaré John Fru Ndi.

Aux premières heures de la crise anglophone, Joseph Wirba avait pris la parole à l’Assemblée nationale pour fustiger la condescendance des institutions dans la gestion des tensions alors naissantes. Il dénonçait également avec véhémence, la discrimination dont les camerounais d’expression anglaise sont victimes dans leur pays.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter