Vous-êtes ici: AccueilInfosPolitique2018 02 08Article 432674

Politique of Thursday, 8 February 2018

Source: cameroontoday.info

Transhumance politique : Célestin Bedzigui maltraité par ses pairs

Depuis que le président du Parti des Alliances Libérale (PAL) a annoncé son soutien au chef de l’état Paul Biya, la sphère politique camerounaise est en ébullition.

La rédaction de Cameroontoday est allée à la rencontre de certains membres et leaders des partis d’opposition. Tous sont unanimes sur le fait que Célestin Bedzigui a fait son entrée dans la politique que pour ses intérêts personnels. Dieudonné Yebga du Manidem n’a pas mâché ses mots pour qualifier le président du Parti des Alliances Libérale.

Ce n’est pas surprenant quand on sait comment il fonctionne. Il n’est pas dans l’opposition mais il s’oppose à des personnes. Il a cru qu’en allant signer une alliance avec l’UNDP il allait se faire une place au soleil, vous avez vu ce qui s’est passé récemment avec Bello Bouba Maigairi. Celestin Bedzigui est un bon parleur pas un homme politique.

Le président du parti Univers le Pr Nkou Mvondo rejoint Dieudonné Yebga du Manidem mais il va plus loin en déclarant que Sieur Bedzigui n’est qu’un vendeur d’illusions.

Pour Célestin Bedzigui la politique c’est la satisfaction des besoins personnelles. Il est une honte pour l’opposition camerounaise mais il oublie que Paul Biya ne peut plus rien projeter dans l’avenir. Même les personnes d’un certain âge misent sur la jeunesse afin qu’il ait une alternance à la tête du Cameroun.

Pour Thierry Ngifen secrétaire général en charge des questions juridiques du CPP il ne s’agit pas d’un retournement de veste car le président du PAL ne s’est jamais opposé au chef de l’état.

Il était en alliance avec l’UNDP qui lui-même est membre de la majorité présidentielle donc c’est juste pour négocier à titre personnel afin d’être appelé à la mangeoire qu’il a quitté l’UNDP. Il estimait ne pas profiter de la part du gâteau que Paul Biya donne à Bello Bouba Maigairi pour le compte de l’UNDP.

Le concerné a répondu à ses détracteurs via son compte Facebook en affirmant que c’est la saison des choix. Célestin Bedzigui soutient qu’il a choisi ne pas être candidat.

Un peu de pudeur Messieurs et Dames … Ménagez vos énergies pour le jour où je serai candidat… Vous aurez alors l’occasion de vous consoler en me votant ou le contraire. En attendant, devant le choix à faire qui se dessine entre des pieds de nickelés et Biya, je choisi Biya qui m’autorise à espérer qu’un barrage hydroélectrique de 1000 Mw dont je porte le projet fera le bonheur des populations d’aujourd’hui et nos enfants demain.

Le président du Parti des alliances a nommé un nouveau un secrétaire général. Christian Mboena remplace Denis Emilien Atangana démissionnaire au lendemain de l’annonce du soutien de Célestin Bezdigui au Chef de l’état Paul Biya.