Vous-êtes ici: AccueilInfosPolitique2015 12 21Article 349613

Politique of Monday, 21 December 2015

Source: camernews.com

RDPC : Louis Paul Motaze appelle à la main tendue


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

C’est à l’issue de la cérémonie de publication des résultats suite au renouvellement des organes de base du rassemblement démocratique du peuple Camerounais (rdpc) tenue à la permanence de ce parti à Nko’ovos le 19 décembre dernier devant une foule de militants venus des huit arrondissements que compte le département de la Mvila.

C’est le résultat sorti des urnes au cours de ce renouvellement des organes de base dans le rdpc, c’est bien ceux là qui devront conduire la destinée du parti du flambeau dans les différentes sections correspondant à l’arrondissement pour la circonscription administrative. Ainsi, dans la Mvila nord ouest correspondant à l’arrondissement de Biwong-bane, la liste conduite par Bertrand Mendouga a eu raison sur ses deux autres challengers avec 36.47% de voix.

L’ofrdpc là-bas sera conduite par madame Ada épouse Amougou et à l’ojrdpc par Josué Beyo’o. Dans la Mvila sud-est à Biwong-Bulu, Bengono Ndoh a affronté deux autres listes et au terme du suffrage, il a eu 4476 voix soit 79.8% de voix contre 1116 pour son challenger Joseph Mengue. A l’ofrdpc Lydie Abomo avec 72.29% voix et Hervé Zambo pour l’ojrdpc avec 72.4% de voix.  Mvila-centre 1 correspondant à Ebolowa 1er était beaucoup plus serré 1595 voix soit 50.76% pour Clément Mevoungou, contre 1521 voix pour Joseph Blaise Abolo Abolo son challenger pour le rdpc. Pour l’ofrdpc Philomène Bisso Ndilé n’a pas eu de liste opposée, idem pour Benoit Assam Assam dans l’ojrdpc.

Pour la Mvila-centre 2 c’est-à-dire Ebolowa 2ème, le sénateur Raymond Mbita Mvaébeme n’a pas eu de liste concurrente pour le rdpc, idem pour l’ofrdpc et pour l’ojrdpc. Là bas on dit que le consensus a prévalu. A Efoulan c’est presqu’une situation similaire ou Benjamin Bidjoh a obtenu 96.43% de voix devant Josué Ollé qui a eu 316 voix. Josephine Kabeyene pour l’ofrdpc et Jacques Junior Mbita pour l’ojrdpc. A Mvila-est c’est Céline Mendoua qui conduira le rdpc car seul candidat, une dame qui a postulée pour le rdpc au lieu de l’ofrdpc, une copie de Françoise Foning à Douala 5ème.

A Mvila nord-est correspondant à l’arrondissement de Mvangan, c’est Thomas Minsili Ebah qui dirigera le rdpc, Nyangono épouse Ango sera à l’ofrdpc tandis que Alphonse Ndongo présidera à la destinée de l’ojrdpc. Dans la Mvila nord dans l’arrondissement de Ngoulemakong Gaston Meka a eu raison de Francis Mveng, tandis qu’à l’ofrdpc Angéline Akoa trônera sera avec ses dames. En les installant dans leurs postes respectifs dans les différentes sections au niveau du rdpc, ofrdpc et l’ojrdpc Louis Paul Motaze président de la commission départementale pour le renouvellement des organes de base du rdpc voit la solidité de du rdpc dans le département de la Mvila. Pour lui, les différentes batailles observées témoignent l’existence de la démocratie dans ce parti.

Car, être élu avec 35% de voix signifie que 65%  ne se reconnaissent pas en vous, il revient à tous ces élus de tendre la main aux autres. Pour le patron du minepat, c’est le vainqueur qui doit tendre la main, et donner une impulsion en vue des échéances avenir qui attendent le rdpc. Etre ainsi  en attente du mot d’ordre du président national, puisque quel que soit le résultat obtenu, il n’y a pas de victoire de tel ou tel, mais celle du parti. Il est question pour ces nouveaux élus d’avoir une lecture à la fois politique et juridique afin que le rdpc garde son leadership dans ce département. Malgré tout, Henri Mba Owono lui qui était tête de liste déchu de l’ojrdpc du côté de biwong-Bane ne cache pas sa déception. Il a eu à porter des réserves sur certains cas de non respect des prescriptions de la circulaire du président national par exemple sur le gonflement des listes, et sur les candidats atteints de la limite d’âge.

Toutes ces affaires sont pendantes au niveau des instances supérieures du parti, sans les avoir vidées on installe les sections. Situation similaire pour Adolphe Bika Eko toujours de l’ojrdpc dans la section Mvila-centre 1, qui avait porté des réserves pour la disqualification de la liste de son challenger Benoit Assam Assam pour des motifs dont la commission a rejeté faute de preuve.  Il est fair-play aujourd’hui et très disposé à œuvrer pour l’avancée de son parti. Il faut noter qu’à travers ces renouvellement des organes de base du rdpc, les uns et les autres ont expérimenté ce que s’est qu’une élection au Cameroun que l’on soit vainqueur ou perdant.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter