Vous-êtes ici: AccueilInfosPolitique2015 12 21Article 349632

Politique of Monday, 21 December 2015

Source: cameroon-info.net

RDPC: Grégoire Owona et Zacharie Perevet à couteaux tirés


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

C’est un véritable bras de fer qu’offrent Grégoire Owona et Zacharie Pérévet dans la section RDPC de Maroua 1. Le premier est président de la Commission régionale de suivi l’Extrême-Nord et le second, président de la Commission de coordination départementale du Diamaré.

A en croire L’Œil du Sahel du 21 décembre 2015, Grégoire Owona a instruit, à Maroua 1er, la reprise des élections «dans les sous-sections Rdpc et Ofrdpc de Miskine  5,6,7,8,9,  Pont  III, Djarengol  Kaïgama,  Katoual Mazaille,  Domayo  8, Diamaroukoula,  Congoré,  Ouro Tchedé I et II, et de Makabaye». Une reprise du scrutin prévue pour le 22 décembre.

A 24 heures de l’échéance, notre confrère croit savoir que le scrutin pourrait ne pas se tenir. Et pour cause, «la  décision  de  Grégoire Owona est non seulement contestée  par  le  président-candidat Hamadou Hamidou, par ailleurs maire de Maroua 1er, mais aussi curieusement par le président de la  Commission  départementale de  coordination  du  Diamaré,  le ministre Zacharie Perevet».

L’Œil du Sahel soutient d’ailleurs que celui qui est par ailleurs ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle a «intimé l’ordre à l’ancien  gouverneur,  Hamadou Malloum,  président  de  la  commission  communale  chargée  de l’organisation des élections dans la  section  du  Diamaré-Centre  1, d’ignorer la décision de son supérieur hiérarchique sous le prétexte qu’elle est illégale». 

M. Pérévet a dans ce sens, rédigé une correspondance dont le journal publie un large extrait: «Suite à notre entretien  de  ce  jour,  vendredi  18 décembre 2015, relatif à une certaine reprise  des  élections  dans  quelques sous-sections  de  la  section  du Diamaré-centre  I,  j’ai  l’honneur  de vous rappeler pour considération que conformément  à  la  circulaire n°001/RDPC/PN  du  27  juillet  2015 relative  au  renouvellement  des bureaux des organes de base du RDPC et de ses organisations spécialisées en son point VI concernant le calendrier des opérations de renouvellement, il est  souligné  qu’à  l’intérieur  et  à l’étranger, les opérations se dérouleront dans la période qui s’étale du 1er août au 10 décembre 2015. En conséquence, par respect de parallélisme de forme et de fond et compte tenu du climat d’insécurité ambiant, il n’est pas  possible  à  mon  avis  d’engager une  quelconque  reprise  sans  une autre  décision  du  Président  national», écrit-il.  

Avant cette lettre le  candidat  Hamadou  Hamidou avait écrit au SG du parti, Jean Nkueté pour dénoncer les agissements de Grégoire Owona: «Dès la publication de sa décision, il nous est revenu que le président  de  la  Commission  régionale  a demandé aux membres de la liste de mon  adversaire,  de  se  procurer  les cartes d’adhésion pour participer aux élections qui vont être reprises. Déjà, Madame Djamila Babalé et la sénatrice Madame Djakaou, se livrent au triomphalisme, parce que soutiennent-elles, quel que soit le cas, leur liste va gagner (…) Nous n’avons jamais demandé  la  reprise  des  élections comme  le  mentionne  la  décision  du président de la Commission régionale de suivi. Cette décision crée une situation  de  confusion  plus  qu’elle  n’en résout» peut-on lire dans l’extrait sélectionné par le bihebdomadaire.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter