Vous-êtes ici: AccueilInfosPolitique2018 04 24Article 438122

Politique of Tuesday, 24 April 2018

Source: 237online.com

Elections 2018: pas de coalition en vue entre SDF et MRC

Le parti de Ni John Fru Ndi a écarté l’éventualité d’une coalition avec le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun avant les élections présidentielles de 2018.

Le Social democratic front a tenu une session de son comité exécutif national (NEC), le samedi 21 avril dernier. Au cours de cette réunion élargie à l’ensemble des élus dudit parti, le SDF a écarté l’option d’une coalition avec le MRC, impliquant d’emblée la candidature de Maurice Kamto à la présidentielle.

Selon Henry Kejang, un des porte-paroles du SDF, la récente convention organisée par le MRC a été vécue au sein du Social democratic front comme un non-événement. « Le SDF soutiendra pleinement son candidat Joshua Osih, et certainement, battra le candidat du parti au pouvoir », estime-t-il.

LIRE AUSSI:Ambazonie: Fru Ndi envoie un message à Paul Biya

Il ajoute que «le SDF est la principale formation politique de l’opposition et il n’acceptera aucune coalition avec un candidat d’un autre parti qui viendrait avec l’intention de diriger la coalition ». Henry Kejang confirme cependant que le SDF a eu des contacts avec le MRC, et confie que cela n’a malheureusement pas porté des fruits.

« Le SDF a noué des contacts avec des leaders d’opinion clés, qui ne peuvent être dévoilés actuellement pour des raisons stratégiques », ajoute Henry Kejang. L’un de ces leaders est l’analyste politique Dieudonné Essomba, qui a publiquement soutenu la candidature de Joshua Osih à l’élection présidentielle de 2018 à la télévision.

«D’après mes discussions avec Joshua Osih, il a une politique financière saine, semblable à celle de la Suisse, ce qui est le meilleur pour le Cameroun et c’est pourquoi je vais le soutenir pleinement», a déclaré Dieudonné Essomba sur le programme Club d’élites de Vision 4 ce dimanche 22 avril.

LIRE AUSSI:Débat politique: Célestin Djamen ridiculise Mathias Owona Nguini

A l’issu du NEC de samedi dernier, le SDF a rendu public un communiqué dans lequel il réitère que c’est le président Paul Biya qui est responsable de la situation de crise que connaissent les deux régions anglophones du Cameroun.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter