Vous-êtes ici: AccueilInfosPolitique2018 02 08Article 432680

Politique of Thursday, 8 February 2018

Source: APA

Elections 2018: les sénatoriales fixées au 25 mars

Les élections sénatoriales auront lieu au Cameroun le 25 mars prochain, annonce un décret lu mercredi soir à la radiotélévision publique (CRTV) camerounaise.

« Les électeurs sénatoriaux sont convoqués au chef-lieu de chaque département, le dimanche 25 mars 2018 à l’effet de procéder à l’élection des sénateurs », précise le texte présidentiel, ajoutant que les bureaux de vote seront ouverts à 8h du matin et fermés à 18h.

Il s’agit là du second scrutin sénatorial de l’histoire du Cameroun, après la première mandature de 2013, dont les 70 sénateurs élus et les 30 sénateurs nommés par le président de la République sont en train d’achever leur mandat.

Sur les 100 sénateurs, le parti présidentiel, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC, au pouvoir) dispose de 80 sièges contre 20 sièges pour les quatre autres formations politiques représentées.

A en croire des observateurs, cette élection des sénateurs est importante pour l’avenir du Cameroun, puisqu’en cas de vacance du fauteuil présidentiel, c’est le président du sénat, deuxième personnalité du pays, selon l’ordre protocolaire qui assure l’intérim du chef de l’Etat et procède dans un délai de soixante jours maximum à l’organisation de l’élection présidentielle à laquelle il ne sera pas candidat.

Sauf prorogation du mandat des députés et des conseillers municipaux comme le prévoit la loi, pour cette année 2018, le calendrier électoral prévoit l’organisation de quatre scrutins : les élections sénatoriales, les législatives et les municipales et l’élection présidentielle.