Vous-êtes ici: AccueilInfosPolitique2015 12 31Article 350881

Politique of Thursday, 31 December 2015

Source: koaci.com

Biya, attaqué par Kamto qui a ouvert le bal des vœux


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Paul Biya, le chef d’État camerounais s’adressera pour la 34e fois, à ses compatriotes ce 31 décembre 2015.

Avec un jour d’avance, Maurice Kamto Search Kamto le président national du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), a ouvert le bal de la saison des vœux des hommes politiques camerounais.

Dans son message, l’opposant s’est attaqué à la gouvernance du régime actuel. En critiquant l’absence de Biya Search Biya sur la ligne de front de guerre, « le MRC regrette que le Chef de l’État, chef des Armées n'ait pas, jusqu’à présent, jugé nécessaire d’aller réconforter les blessés de guerre dans les hôpitaux, ni d'aller rendre un hommage plus que mérité aux soldats tombés sur le champ d'honneur, ni de se rendre dans la zone de conflit pour manifester par sa présence irremplaçable, sa compassion aux populations éplorées. Le MRC continuera de l'interpeller sur cette attitude incompréhensible aussi longtemps que cela sera nécessaire », déclare le leader du Mrc.

Dans son propos, sur la gouvernance, l’ancien ministre délégué à la justice aura attribué au gouvernement, la mal gouvernance qui gangrène le pays, « il est particulièrement choquant et dévastateur pour l'image de notre pays, qu'alors que nos braves soldats se battent courageusement au front, l'on apprend, presqu'au quotidien, par les médias, diverses affaires dans lesquelles il y aurait des détournements de sommes importantes d'argent », s’indigne Maurice Kamto.

Avant d’ajouter, « le gouvernement doit tout mettre en œuvre pour faire toute la lumière sur ces affaires, et à laisser s'abattre les rigueurs de la loi sur tous ceux dont la responsabilité serait établie, car elle constituerait une atteinte au code de l’honneur et de l’éthique si chers aux Armées ».

Dans son discours, l’opposant n’a pas manqué de critiquer les atteintes dont ont été récemment victimes les militants et cadres du Mrc.

Sur le plan économique, Maurice kamto, a fustigé l’évolution de l’endettement public du pays, qui est de 4 000 milliards de FCFA, « l'on assiste désormais à une augmentation, à un rythme infernal, de la dette publique du pays, en particulier au cours des trois dernières années, avec un accroissement de près de 30% entre 2014 et 2015 ».

«L’un des problèmes majeurs de la dette publique du Cameroun est la question de son efficacité. Du fait du laxisme du gouvernement dans la gestion des ressources financières empruntées, les camerounais supportent le plus souvent les charges d'une dette non consommée », fait valoir Kamto Search Kamto qui indique, que «l’environnement des affaires, n’est pas attractif ».

Sur le plan social, le Mrc reconnait que, «le pouvoir d’achat» des camerounais, reste faible. Le discours du chef de l’Etat, est attendu ce soir.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter