Vous-êtes ici: AccueilInfosPolitique2017 11 30Article 427405

Politique of Thursday, 30 November 2017

Source: koaci.com

Assassinat des militaires: l’étrange réaction du Fru Ndi


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Après la mort de 4 soldats dans le Sud-ouest, mercredi, – en mission commandée dans les deux régions anglophones, secouées par des revendications sociopolitiques-, le ministre en charge de la défense, au nom du gouvernement s’est dit meurtri et a presenté les condoléances du président et de la nation aux familles des victimes, l’opposition reste indifférente.

“Le ministre délégué à la présidence adresse aux familles éprouvées, les condoléances du chef des armées et de toute la nation ” écrit Joseph Beti Assomo, le ministre en charge de la défense.

De son côté, l’opposition parlementaire notamment le Social Democratic Front (SDF), premier parti de l’opposition-, et le Mrc, ne s’est encore exprimée sur le sujet d’une attaque, pas encore revendiquée mais qui est attribuée par le gouvernement à l’aile armée du Souhtern Cameroons Ambazonia Consortium United Front (Scacuf), qui dit défendre l’Etat imaginaire d’Ambazonie.
Sisiku Ayuk Tabe, leader et porte -parole des sécessionnistes avait déclaré la guerre à l’armée camerounaise.

“Nous sommes prêts à utiliser tous les moyens pour obtenir notre indépendance, même la lutte armée s’il le faut”, avait-il déclaré chez nos confrères de France 24.

Après leur attaque dans la nuit de mardi à mercredi qui s’est soldée par la mort de 4 soldats et des dizaines d’armes et de centaines de munitions emportées, les assaillants se sont refugiés au Nigeria, qui leur sert de base arrière.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter