Vous-êtes ici: AccueilInfosPolitique2017 11 20Article 426561

Politique of Monday, 20 November 2017

Source: camer.be

Ambazonie: entre Biya et les séparatistes, les jeunes ont choisi


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

L’initiative est de l’Association dénommée Jeunesse Patriotique du Cameroun (Jepcam), laquelle a fait une Déclaration d’engagement patriotique hier 18 novembre à Yaoundé pour exprimer leur soutien total aux institutions, et au chef de l’Etat Paul Biya, et appelé les jeunes à ne « plus être passifs, et à se joindre à eux pour la résolution de la crise dans les régions du Nord- Ouest et du Sud –Ouest ».

Depuis octobre 2016, le Cameroun est en proie à une crise sécessionniste d’une ampleur assez grave, dans ses deux régions anglophones que sont le Sud- Ouest et le Nord – Ouest, avec à la clé, une centaine de morts. Attentive à cette escalade de violences qui se joue aussi sur les réseaux sociaux, la Jecam a cru bon d’exhorter les jeunes à faire preuve de beaucoup de retenue, et à barrer la route à la division du Cameroun et à sa déstabilisation.

Raison pour laquelle, la Jecam a tenu une manifestation hier samedi 18 novembre 2017 au monument de la Réunification à Yaoundé où une Déclaration d’engagement patriotique de la Jecam a été lue par Jules Valery Mba Oliang son président qui s’est vu succéder à la tribune par Ngu Divine Achu son secrétaire général pour la version anglaise de la Déclaration.

« Venez (les jeunes, Ndlr) vous joindre à nous pour qu’ensemble, la jeunesse donne sa contribution à la recherche des solutions à la situation malheureuse qui prévaut au Nord-ouest et au Sud-ouest. Cessons d’être une jeunesse passive qui n’a le temps que pour envoyer les messages défaitistes et instigateurs à la révolte via les réseaux sociaux, whatsapp et Facebook », a scandé Jules Valey Mba Oliang le président de la Jecam. Et de poursuivre : « Sortons, soyons actifs, discutons, dialoguons avec nos frères et sœurs de la revendication, afin de parvenir à une issue harmonieuse ».

Et Ngu Divine Achu le Sg de la Jecam de lui emboiter le pas en demandant aux jeunes de faire attention. « La haine jamais existée, fomentée entre chrétiens et musulmans vient de connaître un échec à l’Extrême-Nord. La tentative est grande puisqu’elle se poursuit pour attiser un conflit anglophones contre francophones ».

Et le patron de l’administration de la Jecam d’inviter « à plus de vigilance dans les quartiers, villages, villes, universités, lycées, collèges, écoles et recoins du pays. Car la paix et la stabilité du Cameroun représentent l’intérêt national suprême de chaque citoyen patriote, sans distinction aucune ».

Enfin, Jules Valery Mba Oliang le président de la Jecam qui a reconnu que « le Cameroun n’est pas un paradis », a tout de même énuméré plusieurs avancées de développement à l’actif de Paul Biya. Toute chose qui pour lui, doit rendre tout jeune Camerounais, jaloux de préserver la paix et la stabilité si enviées au pays par plusieurs nations du monde.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter